Encyclopédie - Citizen-V - Marvel-World.com

Encyclopédie - Citizen-V

Temps estimé pour la lecture de cet article : 9 minutes.

citizen-v_0.jpg* Véritable nom : (I) John Watkins ; (II) Paulette Brazee ; (III) John Watkins Jr ; (IV) inconnu ; (V) John Watkins III

  • Profession : (Watkins) lieutenant de l’armée britannique, combattant de la liberté, (Watkins Jr, n°4, Watkins III) Aventuriers, combattants de la liberté, (Brazee) Aventurière, combattante de la liberté, espionne
  • Statut légal : (Watkins) Citoyen britannique sans casier judiciaire, légalement décédé ; (Brazee) Citoyenne française sans casier judiciaire, légalement décédée ; (Watkins Jr) Citoyen britannique sans casier judiciaire, légalement décédé ; (n°4) inconnu ; (Watkins III) Citoyen britannique sans casier judiciaire
  • Identité : (tous) Secrète
  • Autre identité : (Watkins) John Waters, (Watkins Jr, n°4) Aucune ; (Brazee) la Louve ; (Watkins III) Nenad Petrovic, de plus, pendant un temps, le corps de John Watkins III fut occupé par l’esprit du Baron Helmut Zemo
  • Lieu de naissance : (Watkins) Londres (Royaume-Uni, (les autres) Inconnue
  • Situation de famille : (Watkins) Célibataire ; (Brazee) Mariée ; (Watkins Jr) Probablement marié ; (n°4) inconnu ; (Watkins III) Célibataire
  • Parents connus :
    • (Watkins) John Watkins Jr (Citizen-V, probablement fils, décédé), John Watkins III (Citizen-V, probablement petit-fils) ;
    • (Brazee) un époux non identifié (vraisemblablement décédé), John Watkins Jr (Citizen-V, fils, décédé), John Watkins III (Citizen-V, petit-fils) ;
    • (Watkins Jr) John Watkins (Citizen-V, probablement père, décédé), Paulette Brazee (Citizen-V, mère, décédée), John Watkins III (Citizen-V, fils), Heinrich Zemo (possible père, décédé), Helmut Zemo (possible demi-frère) ;
    • (n°4) Aucun ;
    • (Watkins III) Paulette Brazee (Citizen-V, grand-mère, décédée), John Watkins (Citizen-V, probablement grand-père, décédé), John Watkins Jr (Citizen-V, père, décédé), Heinrich Zemo (possible grand-père, décédé), Helmut Zemo (possible oncle)
  • Appartenance à un groupe : (Watkins) Membre du premier V-Battalion ; (Btazee) Membre des premier et second V-Battalion ; (Watkins Jr, n°4) Membre du second V-Battalion ; (Watkins III) Membre du second V-Battalion, ancien membre des Rédempteurs quand son corps fut possédé par Zemo
  • Base d'opérations : (Watkins) la France ; (Barzee) la France puis la Symkarie ; (Warkins Jr, n+4, Watkins III) le Vanguard ou le quartier général du V-Battalion en Symkarie
  • Première apparition :
    • (Watkins) VO : (historique) Daring Mystery Comics #8 (janvier 1942, par Ben Thompson, scénariste inconnu), (moderne) Thunderbolts # -1 (juillet 1997, par Kurt Busiek & Steven Epting) – VF : Marvel Select n°10 (décembre 1998, avec Thunderbolts # -1 ; Daring Mysteric Comics #8 est inédit en France)
    • (Brazee) VO : (Louve) Captain America/Citizen V ’98 (1998, par Kurt Busiek, Karl & Barbara Kesel & Mark Bagley), (Citizen V) Citizen V and the V-Battalion : The Everlasting #2 (mai 2002, par Fabian Nicieza & Lewis LaRosa) – VF : Marvel Top n°16 (janvier 2000 ; aucune apparition en France comme Citizen V)
    • (Watkins Jr) VO : Citizen V and the V-Battalion : The Everlasting #1 (mars 2002, par Fabian Nicieza & Lewis LaRosa) – VF : aucune apparition en France.
    • (n°4) VO : Aucun apparition (uniquement évoqué)
    • (Watkins III) VO : Thunderbolts (vol.1) #45 (décembre 2000, par Fabian Nicieza & Mark Bagley) – VF : Marvel Heroes n°12 (décembre 2001)
  • Taille : (Watkins) 1m85, (Watkins III) 1m88, (les autres) Inconnue
  • Poids : (Watkins) 95 kg, (Watkins III) 88,5 kg, les autres) Inconnu
  • Yeux : (Watkins, Brazee) Marrons, (Watkins III) bleus, (Watkins Jr, n°4) Inconnus
  • Cheveux : (Brazee, Watkins III) Blonds, (Watkins) Bruns, (Watkins Jr, n°4) Inconnus

Histoire

John Watkins

citizen-v_1.jpgLe premier Citizen-V était un lieutenant de l’armée britannique appelé John Watkins. John fut affecté à l’arrière-garde de l’armée en 1940 lorsque les armées alliées furent cernées à Dunkerque par les armées allemandes au début du conflit de la Seconde Guerre mondiale. John couvrit la retraite des soldats britanniques et français qui s’embarquaient pour l’Angleterre. Quand la situation devint intenable, Watkins s’embarqua à son tour avec ses hommes sur l’un des derniers navires, mais son bateau fut mitraillé par un stuka allemand et John fut blessé et tomba à la mer, à moitié inconscient. Son corps fut retrouvé par des pécheurs français qui, réalisant que John était en vie, le soignèrent et, dès qu’il fut remis quelques semaines après, John regagna l’Angleterre à la nage, en traversant la Manche, devenant une célébrité.

citizen-v_2.jpgA peine rentré, John fut convoqué par son capitaine qui lui demanda de retourner sur le continent pour entretenir la flamme contre l’envahisseur nazi. John accepta avec courage et, pour renforcer son prestige, décida d’adopter le nom de Citizen-V, se confectionnant son propre uniforme. Débarqué en France, il commença à rallier plusieurs mouvements de résistance français autour de lui et du symbole de la victoire attendue qu’il incarnait. Il forma une petite cellule de combattants qu’il baptisa le V-Battalion et, de 1940 à 1943, les conduisit pour accomplir plusieurs dangereuses missions, derrière les lignes allemandes. Régulièrement, il prenait plaisir à humilier les nazis, les marquant souvent de la lettre « V » ; parmi les membres de celui-ci figurait la Française Paulette Brazee, qui devint l’amante de Watkins. Ses actions l’amenèrent aussi à croiser la route de Captain América (Steve Rogers) avec lequel il s’opposa à une tentative du baron Heinrich Zemo, un agent du Troisième Reich, de libérer les particules X sur l’Europe.

En 1943, Citizen-V quitta la France et s’infiltra avec le V-Battalion en Pologne où il participa à l’insurrection du ghetto de Varsovie en 1944. Cependant, le Baron Heinrich Zemo avait réussi à infiltrer le V-Battalion et, lors d’une embuscade, étrangla John Watkins de ses propres mains, devant le reste de ses hommes. Par la suite, Zemo traqua le reste du V-Battalion, éliminant ses membres les uns après les autres. Cependant, Brazee s’était réfugiée en Angleterre à la mort de John Watkins, aidée en cela par les derniers survivants du V-Battalion. Là, elle découvrit qu’elle était enceinte de lui. Quelques mois après, elle donna naissance à John Watkins Jr.

Paulette Brazee

citizen-v_3.jpgAu cours de la guerre, Paulette Brazee, surnommée la Louve, était un agent secret, travaillant officiellement pour l’armée nazie durant l’occupation de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, Paulette était en fait un agent double, au service du gouvernement britannique et de la Résistance française. C’est probablement dans ce cadre qu’elle rencontra Citizen-V (John Watkins) et travailla parfois avec lui et son équipe, le V-Battalion. Paulette et John Watkins entamèrent même une relation amoureuse. En une occasion, la Louve travailla avec Citizen-V, Captain América et Bucky (James Barnes) pour infiltrer le quartier général du Baron Heinrich Zemo, qui tentait d’utiliser son arme à particules X pour perturber les communications des Alliés. Probablement après cette mission, Paulette fut infiltrée dans le camp du Baron Zemo, qu’elle séduisit pour mieux se rapprocher de lui. Au cours de son séjour chez lui, Paulette eut une liaison avec Zemo, avant de réintégrer le V-Battalion et retrouver l’homme de sa vie, John Watkins. Peu après, en 1943, lors de l’insurrection du ghetto de Varsovie, Watkins et la majorité de V-Battalion furent massacrés par Heinrich Zemo. Vers la même époque, Paulette se découvrit enceinte – sans savoir avec certitude si le père était Watkins ou Zemo. Les derniers survivants du V-Battalion, en pleine déroute, aidèrent Paulette à se rendre en Angleterre. Quelques mois après, en 1944, Paulette donna naissance à un fils, qu’elle baptisa John Watkins Jr, cachant à tous l’existence de sa liaison avec Zemo et le fait que son fils puisse être l’enfant du nazi. Peu après, à Londres, Paulette rencontra un soldat aux cheveux roux qu’elle finit par épouser.

Après la guerre, en 1951, sur l’initiative de Brian Falsworth et Roger Aubrey – les anciens héros de la Seconde Guerre appelés respectivement Union Jack et le Destructeur – le V-Battalion fut reconstitué. Les deux amis sollicitèrent de nombreux anciens héros du conflit mondial ainsi que certains de leurs alliés et Paulette Brazee fit partie du nombre. Refusant que l’héritage du héros ne disparaisse avec lui, Paulette reprit l’identité de Citizen-V et c’est sous cette identité qu’elle intégra officiellement le nouveau V-Battalion, devenant l’un de leurs agents de terrain. Les opérations du V-Battalion étaient menées dans le plus grand secret et, à part le V-Battalion lui-même et quelques uns de leurs plus proches alliés, personne ne sut que le manteau du Citizen-V avait été repris par une personne différente. Parallèlement, elle élevait son fils dans le respect de la mémoire de John Watkins, escomptant que, une fois morte, John Watkins Jr lui succède comme Citizen-V. Le V-Battalion commença à traquer les criminels de guerre nazis et installa son quartier général secret à Château Massada, dans la petite nation européenne de la Symkarie.

citizen-v_4.jpgEn 1953, le second Citizen-V fut envoyé en mission en Argentine pour y retrouver le scientifique nazi Johann Weimer, le capturer et livrer au V-Battalion, qui comptait exploiter les talents du chercheur. Cependant, avant que Paulette ne puisse réussir sa mission, Weimer fut assassiné par l’un de Ceux-qui-Perdurent, un groupe d’anciennes divinités qui allait avoir de nombreux accrochages ultérieurs avec le V-Battalion. Le second Citizen-V accomplit d’autres missions au service du V-Battalion, bien que celles-ci restent encore peu connues à ce jour. Souvent en déplacement, elle eu peu le temps de s’occuper de son fils JJ (John Jr), qui était régulièrement confié à des nourrices employées par le V-Battalion et soumis à un entraînement physique rigoureux en vue de sa future carrière héroïque. Le sort final de Paulette Brazee reste à découvrir mais, conformément à ses souhaits, son fils, John Watkins Jr, lui succéda dans le rôle de Citizen-V.

John Watkins Jr

citizen-v_5.jpgEn 1971, John Watkins Jr reprit le manteau de Citizen-V dans des circonstances inconnues. Assez rapidement, il entra en contact avec le Roi d’ombre (Ahmal Farouk) afin d’obtenir son aide dans les recherches du V-Battalion sur Ceux-qui-Perdurent. Watkins décéda peu après, laissant un fils, John Watkins III, alors âgé de deux ans.

Citizen V n°4

Apparemment, un quatrième individu reprit le flambeau de Citizen-V mais son identité et ses liens avec la famille Watkins/Brazee demeurent inconnus à ce jour, comme le détail de ses activités et les circonstances l’ayant amené à cesser ses activités.

John Watkins III

Plus tard, devenu adulte, John Watkins III, qui avait été élevé pour reprendre la tradition familiale, finit par adopter à son tour l’identité de Citizen-V. Au cours d’une de ses aventures, John III eut une liaison avec Andréa von Strucker, la terroriste du groupe Fenris et fille du baron Wolfgang von Strucker, un ancien nazi. Après plusieurs autres missions, il se retrouva plongé dans le coma, un état dans lequel il resta cinq années. Pendant son coma, son identité de Citizen-V fut usurpée par le baron Helmut Zemo, fils du meurtrier de son grand-père, avant d’être repris par Dallas Riordan.

Helmut Zemo

Profitant de la disparition récente des Avengers, et de plusieurs autres héros après leur affrontement avec l’entité psychique Onslaught, le baron Helmut Zemo, fils d’Heinrich, usurpa l’identité de Citizen-V au sein des Thunderbolts, se faisant passer quelques temps pour un héros, afin de mieux tromper les autorités. Helmut Zemo, sous son identité de Citizen-V, prétendit être le petit-fils du Citizen-V des origines alors qu’il avait choisi cette identité par provocation, s’amusant de reprendre l’identité d’une personne que son père avait tuée de ses propres mains. Il semble que, jusqu’à sa rencontre avec son successeur comme Citizen-V (Dallas Riordan), Helmut Zemo n’ait eu aucune connaissance de la transmission de l’héritage de John Watkins au sein du V-Battalion. Une fois l’imposture des Thunderbolts dévoilée, Helmut Zemo abandonna son identité de Citizen-V pour redevenir simplement le Baron Zemo.

Dallas Riordan

Peu après la révélation de la duplicité des Thunderbolts, un nouveau Citizen-V apparut. Sous l’uniforme se dissimulait Dallas Riordan, autrefois l’agent de liaison entre les Thunderbolts et la mairie de New York, avant de perdre son emploi après que la carrière criminelle des Thunderbolts avait été révélée au grand jour. Ce fut Roger Aubrey, leader du V-Battalion, qui lui proposa l’uniforme de Citizen-V afin de laver l’honneur du héros, le légitime titulaire (John Watkins III) étant toujours incapable d’assurer le rôle. La jeune femme, elle-même la petite-fille d’un membre du V-Battalion, fut ravie de pouvoir se venger de Zemo et des Thunderbolts. Cependant, quand le V-Battalion lui ordonna de tuer Peter Gyrich, qui n’était que la victime d’un complot et non le cerveau de celui-ci, elle refusa d’obéir et rompit tout lien avec eux, peu avant de combattre le Crimson Cowl (Justine Hammer), un affrontement qui la laissa paraplégique.

Le retour de John Watkins III

Helmut Zemo devait brièvement reprendre l’identité de Citizen-V après sa défaite face à Scourge (Jack Monroe). Ce dernier tua physiquement Zemo dont l’esprit se réfugia dans le corps comateux de John Watkins III, grâce à un système de transfert mental développé secrètement par le Fixer (Norbert Ebersol), son coéquipier au sein des Thunderbolts. Ironiquement, Helmut Zemo, qui avait menti sur ses liens avec John Watkins lors de sa première incarnation de Citizen-V, se retrouvait dans le corps du véritable petit-fils de John Watkins. Reprenant l’uniforme de Citizen-V, Helmut Zemo affronta le Baron Strucker – responsable de l’attaque de Scourge contre lui – et tua la fille de ce dernier, Andréa von Strucker, lorsqu’elle devina la véritable identité de ce nouveau Citizen-V.

citizen-v_6.jpgPeu après, Helmut Zemo/Citizen-V, à la tête du nouveau groupe des Rédempteurs, dut combattre Graviton (Franklin Hall). Le groupe fut rapidement éliminé par le criminel et seule l’intervention des Thunderbolts devenus de vrais héros permit la défaite de Graviton, au prix, en apparence, de la vie des Thunderbolts et de Citozen-V/Zemo. Réalisant la situation, le V-Battalion avait essayé de téléporter Citizen-V – ignorant que l’esprit d’Helmut Zemo résidait dans le corps de John Watkins III – en sécurité. Mais, à cause des fluctuations gravitiques déclenchées par Hall, l’esprit de Zemo fut expulsé du corps de Watkins et se retrouva, avec le reste des Thunderbolts, sur la Contre-Terre.

Sur Terre, le choc déclenché par la disparition brutale de l’esprit de Zemo du corps de John Watkins III réveilla l’esprit de ce dernier, qui sortit enfin du coma et reprit le contrôle de son propre corps. Reprenant l’identité de Citizen-V, John III reprit sa place au sein du V-Battalion et, peu après, travailla en collaboration avec les Thunderbolts, demandant à Hawkeye (Clint Barton) et Songbird (Melissa Gold) de venir en aide au V-Battalion. Le vaisseau du groupe, le Vanguard, alimenté par une technologie extra-terrestre, commençait à provoquer des distorsions spatio-temporelles qui menaçaient d’engloutir la Terre dans un trou blanc. Les Thunderbolts réussirent à fermer l’ouverture ouverte dans l’espace-temps, détruisant pour ce faire le Vanguard mais provoquant le retour sur Terre du Baron Zemo et des autres Thunderbolts portés disparus. John Watkins III se préparait à livrer Zemo à la justice mais celui-ci lui fit remarquer qu’il était légalement décédé et Watkins se résigna à le laisser partir.

citizen-v_7.jpgComme Citizen V, John joua un rôle essentiel dans la traque de l’anarchiste Flag-Smasher (Karl Morgenthau) ainsi que dans l’enquête sur son organisation terroriste, ULTIMATUM. Cette mission l’amena à démasquer Mardouk, un ancien dieu sumérien piégé sous forme humaine depuis des millénaires. Mardouk était derrière Ceux-qui-Perdurent auxquels le V-Battalion et son père s’étaient déjà heurtés. L’ancien dieu espérait provoquer un massacre massif afin d’absorber les âmes des combattants morts par l’intermédiaire de l’Homme-Collectif (la fratrie Tao-Yu). Mais, suite à une récente rencontre avec Roger Aubrey, Mardouk s’empara de l’âme de celui-ci, provoquant sa mort. Citizen V affronta bientôt Mardouk, non sans que certains agents du V-Battalion ne soient tués lors du combat ; malgré cela, Citizen-V réussit à vaincre son ennemi, permettant la résurrection des corps dont Mardouk avait volé les âmes, y compris Aubrey.

Peu de temps après, les plans du V-Battalion devaient faciliter la prise de contrôle de la nation du Rumékistan par l’organisation terroriste ULTIMATUM. John III devait regretter plus tard cette décision et, par la suite, sous l’identité holographique de Nenad Petrovic, il fit en sorte que le mutant Cable (Nathan Dayspring Summers) puisse s’emparer à son tour du Rumékistan et en chasser ULTIMATUM. Les activités ultérieures du dernier Citizen-V en date sont inconnues.

Plusieurs mois après, Roberto da Costa reprit brièvement le nom de Citizen-V, mais sans l’uniforme, quand il prit la tête des USAvengers. Puis, après que les USAvengers, les Avengers et la Division Unité des Avengers avaient affronté deux Doyens de l’univers, le Grand Maître (En Dwi Ghast) et le Challenger, Roberto annonça la dissolution des USAvengers pour retourner vers ses racines après avoir perdu plusieurs années de sa vie en contribuant à sauver la Terre ; il abandonne alors le nom de Citizen-V pour Citizen-X.

Pouvoirs

Aucun des Citizen-V ne possède ou possédait de pouvoirs surhumains.

Aptitudes

Le premier Citizen-V était un homme particulièrement courageux et ayant reçu un entraînement militaire en tant qu’officier de l’armée britannique. Tous les Citizen V qui lui ont succédé ont été d’excellents combattants à mains nues et de remarquables athlètes et des tireurs émérites.

Armes

Chaque Citizen V porte un revolver ; à partir du second Citizen-V, ils ont aussi été équipés d’une épée.

Equipement

Le premier Citizen V ne disposait pas d’équipement particulier, en dehors de l’équipement militaire britannique typique pour l’époque. Les Citizen V ultérieurs, de part leur association au V-Battalion moderne, ont accès à une technologie de pointe, utilisant des éléments extra-terrestres. Entre autres éléments, leurs uniformes sont équipés de divers senseurs et outils de communication. Leur cape peut être utilisée pour planer sur de courtes distances et ainsi couper court à une chute d’une hauteur élevée. Ils utilisent également une « Aile-V », un planeur monoplace à propulsion mécanique sur lequel ils peuvent se tenir debout.


ThierryM 18259

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !