Encyclopédie - Young Allies (les) (WW2) - Marvel-World.com

Encyclopédie - Young Allies (les) (WW2)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 3 minutes.

young-allies-les-ww2_0.jpg

  • Membres actifs : Aucun
  • Anciens membres : Bucky (James Barnes), Bucky (Fred Davis), Washinghton « Wash » Carver Jones, Patrick « Knuckles » O’Toole, Henry Yosef « Tubby » Tinklebaum, Toro (Thomas Raymond), Geoffrey « Jeff » Worthington Vandergill
  • Autres noms : The Young Allies (VO)
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Young Allies #1 (juillet 1941, par Stan Lee & Charles Nicholas) – VF : Aucune apparition en France

Sommaire

Histoire

Au tout début des années quarante, les Young Allies étaient un groupe de jeunes patriotes américains qui se retrouvèrent ensemble au sein des Sentinelles de la liberté constituées par Captain América (Steve Rogers). Au sein de ce groupe, plusieurs d’entre eux furent réunis par Bucky (James Barnes), le coéquipier de Captain América, pour constituer un groupe plus resserré, avec Washington « Wash » Jones, Patrick « Knuckles » O’Toole, Henry « Tubby » Tinklebaum, Geoffrey « Jeff » Vandergill et Toro, le jeune partenaire de la Torche humaine (Jim Hammond). Très vite, le groupe donna lieu à l’édition d’une série de comics, destinée à mobiliser les adolescents mais, au sein du magazine, les membres des Young Allies étaient décrits comme des caricatures d’eux-mêmes et rajeunis, semblant être âgés d’une douzaine d’années alors que les Young Allies étaient de grands adolescents, voire de jeunes adultes, assez âgés pour s’engager dans l’armée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

young-allies-les-ww2_1.jpgL’une des premières aventures des Young Allies les amena à combattre les forces de Crâne rouge (Johann Schmidt). Sur le point d’être capturés, les jeunes héros furent secourus à temps par Captain América et la Torche humaine. Plus tard, le groupe seconda Captain América pour localiser un groupe secret d’agents allemands infiltrés aux Etats-Unis et qui faisaient pression sur les Américains d’origine allemande pour qu’ils soutiennent la cause de l’Allemagne nazie. Grâce aux Young Allies, Captain fut capable de mettre un terme aux opérations de ce groupe. En 1943, les Young Allies furent envoyés à Hollywood, en Californie, pour une campagne de publicité en faveur des bons de guerre. Le rassemblement fut perturbé par une panique déclenchée par une vieille ennemie de Bucky et Toro, la Japonaise Lady Lotus ; les Young Allies réussirent à apaiser la foule, avant d’être envoyés par l’armée à Democracy Pictures pour participer au tournage d’un film soutenant l’effort de guerre. Les Young Allies y furent de nouveau attaqués par Lady Lotus qui hypnotisa plusieurs acteurs pour les attaquer, puis réussit à placer Toro sous son contrôle. Capturant le groupe entier, Lady Lotus les plaça tous sous hypnose, avant de les envoyer attaquer le camp militaire de Muroc à bord d’un B-17 et d’un P-40, ambitionnant de placer la Californie sous son contrôle. Toutefois, Washington Jones échappa au contrôle de Lady Lotus et réussit à aider ses coéquipiers à reprendre leurs esprits. Les Young Allies purent s’entendre avec les militaires pour simuler la réussite de leur attaque. Prétendant être toujours sous le contrôle de la Japonaise, les Young Allies attendirent d’être suffisamment près d’elle pour l’attaquer. Au cours de la bataille, Toro réussit à lui arracher le cristal qu’elle employait pour accroître ses pouvoirs, avant de le laisser tomber dans une crevasse. Lady Lotus réussit à s’enfuir, jurant de se venger des Young Allies.

En 1944, les Young Allies s’étaient quasiment séparés, Bucky et Toro étant trop impliqués dans leurs activités avec Captain América et la Torche humaine au sein des Envahisseurs. Jones et O’Toole s’étaient engagés au sein de l’armée, avant d’être déployés sur le front. De son côté, Tinklebaum et Vandergill rejoignaient l’OSS, où ils devinrent espions, tentant d’éliminer les agents nazis encore actifs en France après la libération du pays par les forces alliées. Ils se retrouvèrent à Paris, où ils ne tardèrent pas à repartir ensemble en action une fois de plus quand Vandergill repéra le capitaine Kleinschmidt ; les Young Allies unirent leurs efforts pour le traquer et, finalement, l’Allemand trouva la mort en tentant de s’enfuir à bord d’une fourgonnette jusqu’à ce que Bucky le fasse se renverser. Il semble qu’ils ne soient plus réunis par la suite.

young-allies-les-ww2_2.jpgAprès la guerre, chacun suivit sa propre voie. Bucky, passant pour mort, fut emmené par les Soviétiques, qui firent de lui le Soldat de l’hiver, avant de reprendre l’identité de Captain América à une époque où Steve Rogers était considéré mort. Toro, manipulé par le Penseur fou à l’époque contemporaine, fut envoyé combattre son ancien allié Namor ; retrouvant ses esprits, il sacrifia sa vie en essayant d’arrêter le Penseur fou. Vandergill passa de l’OSS à la CIA et trouva tragiquement la mort en Indochine quelques années plus tard. Tinklebaum quitta le service de l’Etat et ouvrit son propre commerce, connaissant la réussite et une vie heureuse, avant de mourir en 1984 quand il fut renversé par un bus. O’Toole et Jones vécurent jusqu’à l’époque contemporaine, se mariant et ayant des enfants, puis des petits-enfants. Après la guerre, Jones s’engagea dans l’armée de l’air et fut déployé durant la Guerre de Corée avant de prendre sa retraite avec le grade de colonel. O’Toole ne gravit les échelons que jusqu’au grade de sergent, avant de devenir sergent instructeur puis de prendre sa retraite. Il ouvrit alors un bar dont il assura la direction jusqu’à ce qu’il soit trop malade, le confiant alors à son petit-fils. Ayant appris que Jones et O’Toole étaient encore en vie, Barnes décida de renouer avec ses deux vieux amis, les retrouvant dans une chambre d’hôpital où était soigné O’Toole pour des soins palliatifs, n’ayant plus que quelques jours à vivre. Après s’être souvenus de leurs heures de gloire passé, les trois derniers Young Allies ouvrirent une bouteille de brandy pour un dernier verre ensemble, la bouteille allant au dernier survivant. Après cet ultime verre, O’Toole quitta ce monde en paix, dans son sommeil. Peu après, Washington devait aussi trouver la mort, lors d’une marche pour une inauguration militaire. Tous les anciens Young Allies sont enterrés au cimetière national d’Arlington, en Virginie. Barnes s’y rendit pour finir la bouteille de brandy ouverte avec O’Toole et Jones, en mémoire et honneur de ses défunts ami, à côté de la propre tombe érigée pour lui en 1945 après avoir été porté disparu et qu’il a décidé de ne pas faire enlever, considérant que Bucky est véritablement mort cette année-là.


ThierryM 1417

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !