Encyclopédie - Perturbateurs du temps (les) - Marvel-World.com

Encyclopédie - Perturbateurs du temps (les)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 5 minutes.

perturbateurs-du-temps-les_0.jpg

  • Membres actifs : Aucun
  • Anciens membres : Trois membres non identifiés (portant peut-être les mêmes noms que les Gardiens du Temps : Ast, Vort et Zanth)
  • Autres noms : The Time-Twisters (VO)
  • Base d’opérations : la Citadelle à la Fin des Temps (réalité-761243)
  • Première apparition : VO : Thor (vol.1) #243 (octobre 1975, par Len Wein & John Buscema) – VF : Thor le fils d’Odin n°17 (juillet 1982)

Sommaire

Histoire

perturbateurs-du-temps-les_1.jpgLes Perturbateurs du Temps étaient un trio d’êtres humanoïdes créés par le dernier directeur de la Time Variance Authority (TVA ou Autorité des Variations Temporelles) dans la dernière réalité subsistante à la fin des temps, à partir des énergies temporelles accumulées par l’organisation tout au long de son existence éternelle. Le plan de la TVA était que ces êtres se rendent dans le prochain cycle universel avec le savoir du passé afin d’améliorer l’avenir. Cependant, les Perturbateurs du Temps naquirent avec un défaut génétique et commencèrent à remonter le temps pour en atteindre le commencement. Les Perturbateurs remontaient le temps en spirale, interagissant avec la planète Terre tous les trois mille ans et, à chaque passage, ils laissaient derrière eux une planète dévastée, probablement un effet secondaire temporel, tandis qu’ils repartaient pour leur prochaine étape dans le passé. La destruction de la Terre du quatre-vingtième siècle fuit observée par Artur Zarrko, l’Homme de demain. Afin d’empêcher la destruction de la planète au cinquantième siècle, sur laquelle il régnait, Zarrko, et son robot géant, le Serviteur, remontèrent le temps jusqu’au vingtième siècle et recruta l’aide de Thor Odinson, Jane Foster et du Trio palatin pour l’aider à arrêter les Perturbateurs du Temps.

Les Perturbateurs apparurent au cinquantième siècle et triomphèrent aisément de l’armée réunie à la hâte par Zarrko en altérant les cycles de leurs existences en les rajeunissant jusqu’à l’état de bébés. Thor tenta de discuter avec les Perturbateurs mais ces derniers crurent que leur arrivé sur un monde améliorait celui-ci au lieu de le détruire, convaincus que le sacrifice de millions de monde valaient bien les connaissances qu’ils allaient acquérir. Thor tenta alors de les attaquer mais le trio était protégé par un champ énergétique que même Mjolnir fut incapable de pénétrer. Les Perturbateurs conjurèrent en réaction une armée de guerriers prélevés à différents époques de la Terre afin d’attaquer les Asgardiens et, au cours des combats, ils quittèrent le cinquantième siècle, détruisant la Terre derrière eux. Sans autre alternative, Zarrko, Thor et ses alliés se rendirent à la fin de toutes les réalités pour rencontrer le créateur des Perturbateurs du Temps. Sur place, dans la Citadelle à la Fin des temps, ils le découvrirent en train de veiller sur des couveuses où les Perturbateurs étaient en train de se développer et ils tentèrent de le convaincre de la nature destructrice des Perturbateurs. Même s’il ne fut pas convaincu au départ, Celui Qui Reste réalisa le danger de ses créations et il coupa les systèmes de la couveuse, mettant un terme à l’existence des Perturbateurs avant qu’ils n’en sortent, adultes.

perturbateurs-du-temps-les_2.jpgCe faisant, Celui Qui Reste provoqua une divergence dans cette dernière ligne temporelle, une ligne où les Perturbateurs du Temps vivaient et une seconde où ils furent détruits. Dans cette dernière ligne temporelle, après la destruction des Perturbateurs, Celui Qui Reste créa les Gardiens du Temps, une version plus parfaite de son idée originale. Les Gardiens du Temps et les Perturbateurs du Temps devinrent immédiatement d’irréductibles adversaires, les Gardiens tentant de protéger le temps alors que les Perturbateurs tentaient de le détruire. Les deux groupes entrèrent en compétition pour assurer leur domination à la fin des temps. A un moment donné, les Perturbateurs prirent le dessus sur les Gardiens et, se faisant passer pour ces derniers, guidèrent Immortus (Nathaniel Richards), une création des Gardiens, pour qu’il élimine plusieurs réalités susceptibles de réduire leur domination sur l’existence à la fin des temps. Ils guidèrent également Immortus pour qu’il veille à la transmutation de certains êtres nexus en une source de puissance. Immortus choisit la Sorcière rouge pour remplir ce rôle mais elle finit par rejeter son contrôle. Les Perturbateurs intervinrent directement, prétendant avoir l’intention d’empêcher l’énergie accumulée de menacer toutes les lignes temporelles du futur. Ils transférèrent cette énergie depuis la Sorcière rouge en Immortus, le rendant immobile et tenant lieu de réceptacle pour l’énergie temporelle qu’ils pouvaient à présent manipuler.

Continuant à se faire passer pour les Gardiens, les Perturbateurs déterminèrent qu’il existait quatre êtres nexus majeurs, chacun d’eux dans une réalité alternative distincte, et qui étaient susceptibles d’empêcher leur existence. Ils initièrent des plans pour détruire ces individus (ce qui entraînerait, par voie de conséquence, la disparition de ces réalités) afin de s’assurer qu’ils conserveraient leur domination sur les vrais Gardiens du Temps. Le premier de ces êtres était Franklin Richards dans une réalité où Spider-Man (Peter Parker) avait rejoint les Fantastiques pour former les Cinq Fantastiques. Les Perturbateurs recrutèrent le Dr Victor von Fatalis de cette Terre pour empêcher les FF d’obtenir les énergies de la capsule de contrôle cosmique d’Annihilus et, ainsi, sauver la vie de Sue Richards et empêcher ainsi la naissance de Franklin Richards. Cependant, Immortus, ayant partiellement échappé à son sort, adopta l’identité du Murmurant et convainquit secrètement Fatalis de donner la capsule à Reed Richards, sauvant ainsi la vie de Franklin et faisant échouer les Perturbateurs. Ces derniers organisèrent la destruction du second être nexus, l’Ultravision de la Terre-90110, recrutant le Korvac d’un futur alternatif (qui fit des premiers quatre Gardiens de la galaxie ses propres pions) contre lui. Malgré les efforts du Murmurant, l’Ultravision fut détruit.

perturbateurs-du-temps-les_3.jpgLes Perturbateurs tournèrent ensuite leur attention vers Jean Grey, l’être nexus de la Terre-9250, une réalité alternative où Wolverine (Logan/James Howlett) était devenu le seigneur des vampires et n’avait pas été tué par le Punisher (Frank Castle). Mais le Murmurant put guider la vampire Jean Grey pour qu’elle reprenne le manteau du Phénix, avant d’accepter de s’exiler dans la Dimension noire ; Mr Sinistre (Nathaniel Essex) clona alors Jean Grey, faisant échec aux plans du Perturbateurs. En réaction au risque grandissant sur leur existence, l’un des Perturbateurs cessa d’exister. Alors que les derniers Perturbateurs préparaient la mort du quatrième être nexus, Odin d’une réalité alternative où le dieu égyptien Seth avait conquis Asgard, un second Perturbateur cessa d’exister. Le Murmurant utilisa le Dr Fatalis de la Terre-772, Iron-Droïde de la Terre-90110 et Wolverine de la Terre-9250, qui libérèrent Thor de l’influence de Seth, permettant au dieu du tonnerre de sauver Odin. Du coup, le dernier Perturbateur disparut de l’existence, ce qui libéra totalement Immortus du contrôle des Perturbateurs. Celui-ci utilisa alors le pouvoir accumulé pour devenir une vague temporelle, comptant réécrire la réalité selon ses propres envies. Le Gardien Uatu et la TVA neutralisèrent avec succès Immortus mais, ce faisant, les Perturbateurs se reformèrent. Toutefois, les Gardiens du Temps avaient repris de leurs pouvoirs et apparurent, révélant la supercherie de leurs rivaux. Les Pertubateurs régressèrent pour réintégrer leurs couveuses et les Gardiens prirent le dessus sur leurs ennemis, ramenant les couveuses dans la Citadelle à la Fin des Temps, reprenant leur veille sur les lignes temporelles et s’assurer que les Perturbateurs ne réapparaîtraient plus jamais.

Les Perturbateurs du Temps possédaient de vastes pouvoirs pour manipuler l’énergie temporelle. Ils pouvaient vieillir des armées entières jusqu’au stade de poussière ou inverser le vieillissement jusqu’au moment précédent même la conception ; des êtres immortels, comme les Asgardiens, étaient insensibles à ces effets. Ils pouvaient conjurer des individus depuis n’importe quel point du flot temporel, les envoyer accomplir ce qu’ils décidaient. Ils pouvaient voyager à travers le temps et dans les réalités alternatives, ériger de puissants boucliers énergétiques, projeter des décharges d’énergie et accorder des pouvoirs à d’autres personnes. Les Perturbateurs du Temps et les Gardiens du Temps sont, réciproquement, leurs seules contreparties divergentes, aucune autre divergence n’existant dans toutes les réalités. Chaque forme divergente existe dans l’une des deux réalités divergentes ultimes du multivers, à la fin des temps. Ils prétendent disposer d’une autorité que même le Tribunal vivant ne peut juger.


ThierryM 1480

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !