Encyclopédie - Carnélie (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Carnélie (la)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 3 minutes.

carnelie-la_0.jpg

  • Nom officiel : la République de Carnélie (Respublika Carneliya)
  • Population : Environ 3 millions d’habitants
  • Capitale : Pershyy Misto
  • Sites notables : Château Bagsyk, la Chambre du Parlement
  • Gouvernement : Démocratie parlementaire
  • Principales langues : le russe, l’ukrainien, l’anglais
  • Unité monétaire : l’euro
  • Principales productions : les machines, l’électronique, le pétrole, le gaz, le charbon, le minerai de fer, le cuivre, le plomb, le zinc, le nickel, l’or, l’argent
  • Défense nationale : les Forces armées carnéliennes, qui comprennent l’Armée et les Forces aériennes, totalisant environ 100 000 hommes
  • Première apparition : VO : (ambassade) Iron Man (vol.1) #117 (décembre 1978, par Bob Layton, David Michelinie & John Romita Jr), (le pays) Thunderbolts (vol.1) #11 (février 1998, par Kurt Busiek & Mark Bagley) – VF : (ambassade) Strange n°119 (novembre 1979), (le pays) Marvel Select n°15 (septembre 1999)

Relations internationales

La Carnélie est membre de l’Union européenne, d’Interpol, de l’UNESCO et des Nations Unies. Elle entretient des relations amicales avec Trébékistan et les Etats-Unis et est un ancien pays satellite de l’Union soviétique.

Relations extra-terrestres

Aucune connue.

Population non humaine

Aucune connue.

Surhumains locaux

Aucun connu.

Citoyens notables

carnelie-la_1.jpgSergeï Kotznin était l’ambassadeur de Carnélie aux Nations Unies qui fut tué par Iron-Man (Tony Stark) alors que les systèmes de son armure avaient été piratés par Justin Hammer. L’ancien Premier Ministre Maurus Vasilyev eut un mandat extrêmement productif, notamment la signature d’un traité avec Trébékistan. Cependant, le mandat de son successeur, le Premier Ministre Nicolas Kitsenko, fut marqué par sa tentative de développement d’un centre secret de réacteur nucléaire à fussion.

Résidents surhumains

Aucun connu.

Criminalité locale

La Carnélie est frappée par la contrebande de drogues et des problèmes de prêteurs d’argent criminels.

Criminalité internationale

La Carnélie a acquis une renommée mondiale pour avoir secrètement conçu un réacteur nucléaire à fusion, avant que ses plans ne soient révélés au grand jour par les Thunderbolts et l’usine fut rendue inutilisable. Le pays a aussi régulièrement fait face aux actions terroristes d’ULTIMATUM suite à leur alliance avec le Trébékistan.

Histoire

carnelie-la_2.jpgNichée dans la chaîne des Carpates, la Carnélie devint un état indépendant dans les années 1920 après l’éclatement de l’empire austro-hongrois mais tomba presque aussitôt dans la sphère d’influence soviétique et devint même un pays satellite de l’URSS au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est qu’avec la dissolution de l’Union soviétique en 1991 que la Carnélie a acquis une véritable indépendance et commencé à entretenir des relations diplomatiques libres avec le monde occidental. Comme premier geste significatif, la Carnélie chercha à implanter sur son territoire d’importantes usines industrielles. Bien que Justin Hammer était déterminé à obtenir le contrat, le pays préféra signer avec Anthony Stark et sa société, Stark International. La Carnélie dépêcha son ambassadeur Sergeï Kronin pour assister à une rencontre officielle avec le garde du corps de Stark, Iron-Man (et en réalité Stark lui-même), avec Bethany Cabe comme responsable de la sécurité de Kronin. Toutefois, Hammer avait réussi à obtenir un accès à distance aux systèmes de l’armure d’Iron-Man grâce à son spécialiste, Philip Barnett, et il ordonna à ce dernier d’activer le rayon répulseur d’Iron-Man afin que le héros tue Kotznin. Le scandale qui en résulta coûta le contrat carnélien à Stark International, qui fut donné à la place à Hammer Industries. Iron-Man finit par laver son nom en obtenant une confession de Barnett.

carnelie-la_3.jpgQuelques années plus tard, les Thunderbolts dirigés par Helmut Zemo commencèrent à conquérir la Terre en utilisant le bio-modem, une machine capable de laver le cerveau de ses victimes par écrans d’ordinateurs interposés. La Carnélie fut l’un des pays affectés et leurs propres forces armées se retrouvèrent en guerre les uns contre les autres. La Canrélie tenta de riposter contre Zemo et attaqua le satellite qui servait de base au groupe mais Zemo avait déjà infiltré leur système de défense et détruisit les missiles à distance. La Carnélie et les autres pays frappés par les Thunderbolts furent finalement libérés quand les Avengers furent aidés par des membres renégats des Thunderbolts afin de renverser Zemo, qui dut battre en retraite. Plus tard, la Carnélie commença à négocier un traité avec la nation voisine du Trébékistan, ce qui leur attira l’hostilité des terroristes d’ULTIMATUM, convaincu que la paix entre les nations ne feraient que ralentir leur projet de gouvernement mondial en faisant disparaître les nations. Un agent d’ULTIMATUM appelé Ultimator prit le Premier Ministre Maurus Vasilyev en otage alors qu’il effectuait une visite diplomatique à New York, mais les Avengers vinrent à son secours. La Carnélie eut une nouvelle altercation avec les Thunderbolts quand Zemo – qui cherchait à s’amender – chercha à démanteler le réacteur nucléaire à fusion en construction, livrant les preuves à la Russie et endommageant grandement la réputation internationale de la Carnélie. Le Premier Ministre Nicolas Kitsenko tenta de riposter contre les Thunderbolts avec l’armée de l’air du pays mais Zemo réagit à son tour en diffusant des images de Kitsenko dans des situations compromettantes avec les épouses de ses principaux conseillers militaires, conduisant Kitzenko à perdre toute autorité et toute influence sur ses hommes et son pays. La Carnélie fait partie des nations qui ne reconnaissent pas la souveraineté de Krakoa.


ThierryM 521

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !