Encyclopédie - Bouffon vert (le) (Ultimate) - Marvel-World.com

Encylopédie - Bouffon vert (le) (Ultimate)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 10 minutes.

bouffon-vert-le-ultimate_0.jpg

  • Véritable nom : Norman Osborn
  • Profession : Criminel professionnel, ancien PGD et fondateur de Oscorp (Osborn Industries, Inc.), scientifique
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis (Terre-1610), avec un casier judiciaire
  • Identité : Connue des autorités
  • Autre identité : The Green Goblin (VO) ; Prisonnier 26-654-2345354
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Veuf
  • Parents connus : Cher Osborn (demi-sœur), Harry Osborn (le Super-Bouffon, fils, décédé), Martha Osborn (épouse, décédée), Amberson Osborn (père), un frère ou un beau-frère non identifié
  • Appartenance à un groupe : Ancien chef et fondateur des « Six », ancien fondateur et PGD d’Oscorp
  • Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis, Terre-1610)
  • Première apparition : VO : (Norman Osborn) Ultimate Spider-Man #1 (octobre 2000, par Brian M. Bendis & Mark Bagley), (Bouffon vert) Ultimate Spider-Man #4 (février 2001, par les mêmes) – VF : (Osborn) Ultimate Spider-Man n°1 (mai 2001), (Bouffon vert) Ultimate Spider-Man n°3 (septembre 2001)
  • Taille : (Osborn) 1m75, (Bouffon vert) variable, en général 2m10
  • Poids : (Osborn) 68 kg, (Bouffon vert) variable, en général 450 kg
  • Yeux : (Osborn) bleus, (Bouffon vert) verts
  • Cheveux : (Osborn) bruns, (Bouffon vert) aucun
  • Caractéristiques particulières : Sous sa forme du Bouffon vert, Osborn est doté d’une peau verdâtre et d’une apparence qui rappelle celle d’une gargouille.

Histoire

Norman Osborn était un génie scientifique qui fonda sa propre compagnie, Osborn Industries Ltd (ou « Oscorp » en abrégé), il y a une trentaine d’années. Il y développa de nouvelles technologies et des matériaux innovants pour les industries immobilière, automobiles ou chimique, entre autres réalisations. Norman aimait également maintenir sa société à la pointe des nouvelles sciences, comme la bioingénierie, se consacrant à son entreprise et négligeant son épouse Martha et son fils Harry. Probablement au cours de cette période, il servit également durant la Guerre du Golfe. Quand le colonel Nick Fury fit discrètement savoir que le SHIELD souhaitait passer des contrats avec le secteur privé pour développer de nouveaux « sérums du super-soldat », Oscorp se confronta à d’autres compétiteurs, comme Hammer Industries, pour remporter la lutte pour les contrats gouvernementaux. Cependant, il devint rapidement clair que Norman avait trompé le SHIELD sur les avancées réelles d’Oscorp et sa capacité à fournir des résultats concrets. Ils avaient précipité le processus de recherches pour remporter les marchés mais leur formule était inefficace et leur présentation n’avait été qu’un miroir de fumée. Au bout de deux ans et demi sans résultat, Fury rompit le contrat entre le SHIELD et Oscorp. Perdre ces contrats ébranla Oscorp ; pour soutenir sa réputation et maintenir le cours de ses actions, Norman déclara publiquement qu’il avait découvert un composé miracle, baptisé Oz, avec des propriétés secrètes, « jalousement gardées. » Avec le répit que cette annonce lui fournir, Norman tenta d’accélérer le développement du composé qu’il venait d’annoncer déjà avoir créé.

bouffon-vert-le-ultimate_1.jpgTravaillant avec des scientifiques tels que Otto Octavius, Norman commença à tester l’Oz sur des animaux. Le désastre semblait se profiler à l’horizon, quand une araignée exposée au composé s’échappa et mordit un étudiant visitant les laboratoires d’Oscorp, Peter Parker, un ami de Harry. Craignant que ses recherches illégales ne soient rendues publiques si jamais Parker venait à mourir des effets de la piqûre, Norman envoya son homme de main, Shaw, observer l’adolescent et se préparait à le faire assassiner ; mais, au lieu de tomber malade, Parker développa des capacités surhumains imitants les facultés des araignées. Convaincu qu’il avait trouvé exactement ce dont il avait besoin pour sauver sa société, Norman décida de tester une injection directe du composé Oz sur un cobaye humain – lui-même. Norman théorisa que, comme l’Oz mêlé à l’ADN d’une araignée avait donné à Parker les capacités d’une araignée, s’il s’injectait l’Oz mêlé à son propre ADN, il deviendrait une version améliorée de lui-même. Le Dr Octavius supervisa le processus mais quelque chose tourna horriblement mal ; une explosion détruisit le laboratoire, tuant la plupart des personnes présentes. Octavius et Harry, également présent, survécurent, même si tous les deux furent changés par les effets de l’explosion. Mais l’effet le plus évident et le plus immédiat concernait Norman, qui fut transformé en un colosse ressemblant à une gargouille.

Monstrueux, mentalement ébranlé, Norman erra dans les rues, hagard, avant de détruire son propre manoir familial avec une boule de feu, qui tua son épouse. Harry réchappa de justesse de l’incendie. Puis, Norman attaqua l’école de Harry, à la recherche de Parker, qui avait adopté entre temps l’identité costumée de Spider-Man. En tant que tel, Parker tenta de maîtriser le monstre, leur combat leur faisant traverser la ville pour aboutir au sommet d’un pont, où les tireurs d’élite de la police arrosèrent Norman de leurs balles. Gravement blessé, Norman plongea sur Spider-Man mais, le ratant, tomba dans la rivière en contrebas, finissant apparemment par se noyer. Informant la police que la gargouille était son père transmuté, un Harry, désemparé, fut emmené par les autorités pour être interrogé et assurer sa protection.

bouffon-vert-le-ultimate_2.jpgNorman survécut à sa chute et retrouva son apparence. Utilisant de nouvelles injections d’Oz pour se transformer de nouveau, Norman retrouva progressivement ses facultés mentales et la faculté de parler sous sa forme monstrueuse. L’exposition continue à la drogue le rendit également totalement fou et il commença à voir de petites créatures lui fournissant des conseils contradictoires sur ce qu’il devait faire. Initialement, il resta caché, utilisant ses liens pour retrouver Harry sous protection policière et faire cesser les enquêtes sur l’explosion du laboratoire et l’incendie de son manoir. Il engagea un psychiatre, le Dr Warren, qui hypnotisa Harry afin de lui faire croire que son père n’avait jamais été la créature qu’il avait vue.

L’orque l’ancien rival de Norman, Justin Hammer, fut tué par un Otto Octavius, totalement dément et se faisant maintenant appeler le Dr Octopus, Norman décida de reparaître au grand jour. Il concocta une histoire factice, prétendant que Hammer avait été le commanditaire des attaques et des actes de sabotage lancés contre lui et qui l’avaient obligé à se cacher pour protéger son fils, et qu’avec la mort de Hammer, le danger était maintenant écarté. Ne croyant pas une seule seconde à son histoire, Fury ordonna au SHIELD de surveiller Norman en toute illégalité. Harry retourna au lycée, invitant Peter Parker chez lui et son père ; ne voyant pas quoi faire d’autre, l’adolescent terrifié accepta malgré ses réticences. Dès que Norman et Parker se retrouvèrent seuls, Norman reprit sa forme monstrueuse et expliqua à Parker qu’il allait désormais travailler pour lui, sinon tous ses proches en souffriraient. Le lendemain, à l’école, Fury eut un entretien avec Parker, lui révélant que le SHIELD connaissait les menaces de Norman à son encontre mais ne pouvait pas agir tant que Norman ne ferait pas publiquement un acte illégal.

bouffon-vert-le-ultimate_3.jpgLa même nuit, Norman tenta de renforcer son emprise sur Parker en invitant sa tante, May Parker, dans son gratte-ciel ; furieux, Parker se rendit seul chez Norman pour lui faire face. Norman le retrouva sur le toit de l’immeuble sous sa grotesque forme et, quand Parker refusa d’accéder à ses exigences, Norman enleva Mary Jane Watson, la petite amie de Parker, qui venait d’arriver à son tour, ayant également été invitée par Norman. Celui-ci emmena la jeune fille terrorisée sur le Pont de Queensboro, avant de la jeter dans le vide. Alors que Spider-Man sautait pour la sauver, les hélicoptères d’attaque du SHIELD intervinrent. Attaqué à la fois par Parker, une fois Watson mise en sécurité, et le SHIELD, Norman prit la fuite, regagnant son immeuble, comptant s’injecter une dose supplémentaire d’Oz. Quand Harry l’interrompit, Norman utilisa une suggestion implantée par hypnose pour lui faire perdre conscience puis prit une nouvelle dose du sérum, mutant encore plus. Spider-Man arriva quelques secondes plus tard mais fut rapidement maîtrisé par son adversaire. Harry reprit conscience à temps pour voir son père étrangler le héros démasqué, sous les projecteurs des hélicoptères d’attaque en approche. Parker réussit à se libérer, l’enterrant sous un lourd bureau de pierre, dont Norman se libéra aisément, le projetant à travers une fenêtre. Spider-Man le rattrapa avec sa toile pour l’empêcher de s’écraser dans la rue en contrebas mais s’exposa ainsi à son ennemi ; Norman tenta de lui arracher la tête mais Harry lança un gros morceau de métal dans le dos de son père. Norman se retourna contre son fils et, voyant là une ouverture, les hélicoptères du SHIELD ouvrirent le feu. Blessé au-delà des limites de sa résistance, Norman s’effondra, retrouvant forme humaine en sombrant dans le coma.

Norman fut emmené par le SHIELD et incarcéré, avec d’autres criminels génétiquement modifiés, dans un centre de recherches sécurisé, où il fut étudié et interrogé par le Dr Hank Pym (Giant-Man). Fury leur expliqua qu’ils resteraient prisonniers jusqu’à ce que soit ils coopèrent, soit ils meurent. Quand Pym demande à Norman, dans un groupe de paroles, pourquoi il avait détruit sa vie en provoquant délibérément sa propre mutation, Norman l’accuse de simplement vouloir lui voler le secret de la formule Oz. Furieux d’apprendre que le SHIELD avait déjà mis la main sur le sérum, ayant confisqué toutes les propriétés d’Oscorp, Norman commença à se transformer, prouvant qu’il n’avait plus besoin des injections d’Oz, avant que les mesures de sécurité ne réussissent à le maîtriser.

bouffon-vert-le-ultimate_4.jpgQuelques mois plus tard, un autre prisonnier, le Dr Octopus, réussit à organiser une évasion et les criminels se frayèrent un chemin vers la sortie, massacrant les gardes qu’ils rencontraient sur leur chemin, avant de se cacher. Norman devint le chef de facto du groupe, qui réunissait Octopus, Electro, Kraven et l’Homme-Sable. Norman téléphona à la Maison Blanche, exigeant une amnistie, cent millions de dollars, la restitution de son entreprise et le garde de son fils, ainsi que le renvoi de Fury, sous peine de rendre publique l’histoire de leur incarcération illégale et provoquer la destitution du président. Faisant une fixation sur l’idée que Parker était son fils, Norman ordonna à Octopus de pirater les ordinateurs du SHIELD pour couper la sécurité dans leur principale base, le Triskélion, permettant aux criminels évadés de capturer Spider-Man, qui avait été placé sous la protection du SHIELD dans la base. Avec un Spider-Man obligé de lui obéir sous la menace, le groupe, baptisé les Six, attaqua la Maison Blanche mais fut intercepté dans la cour par le SHIELD et les Ultimates. Norman affronta à la fois Captain América et Spider-Man (qui avait appris que ses proches étaient en sécurité sous la protection d’agents du SHIELD), avant de se retrouver face à Harry, qui avait été amené sur place par Fury. Alors que son fils le suppliait d’arrêter, Norman commença à recouvrer son apparence humaine jusqu’à ce que Iron-Man ne l’abatte par derrière, surchargeant volontairement sa séquence génétique. La transformation de Norman perdit toute cohérence et il s’effondra, bloqué entre ses deux formes. Fury fit placer le criminel inconscient en cryogénie avant de l’enlever pour effectuer de nouveaux tests au Triskélion.

Cependant, le corps de Norman continuait à évoluer et, quand il fut contacté par le colonel Carol Danvers, il saisit l’occasion pour se transformer une nouvelle fois en le Bouffon vert, échappant aux mesures de sécurité. Au cours de son évasion, il recruta Electro, et laissa s’échapper des criminels comme Oméga-Red, Kraven et la réplique de Gwen Stacy, qui servait alors d’hôte pour Carnage. Cette fois, il participa immédiatement à un talk-show télévisé, affirmant qu’il avait été retenu illégalement par Fury, alors qu’il était sur le point de créer un sérum capable de résoudre les difficultés militaires des Etats-Unis. Le SHIELD réagit en organisant une conférence de presse avec Harry, qui dénonça les activités criminelles de Norman et la responsabilité de celui-ci dans la mort de Martha Osborn. Furieux, Norman redevint le Bouffon et attaqua l’héliporteur où était gardé son fils qui manifesta à son tour ses propres pouvoirs. Mais Harry fut maîtrisé par la force de son père, qui le battit à mort quand Harry recouvra sa forme humaine. Sous les yeux horrifiés des agents du SHIELD et effaré par ce qu’il venait de faire, Norman reprit sa forme humaine, suppliant Danvers de le tuer, ce qu’elle lui accorda aussitôt.

bouffon-vert-le-ultimate_5.jpgDes mois plus tard, néanmoins, Norman fut découvert bien vivant, ayant survécu au tir de Danvers et était de nouveau détenu au Triskélion. N’ayant pas manifesté ses pouvoirs depuis tout ce temps, le SHIELD supposait qu’il avait perdu sa capacité à se transformer. Mais, Norman demeurait le Bouffon vert et réussit facilement à s’évader, emmenant avec lui ses anciens coéquipiers criminels des Six, ainsi que le Vautour. Se réfugiant dans un penthouse de Manhattan, le groupe apprit en regardant les informations télévisées que les Ultimates étaient en plein affrontement avec les Avengers de Nick Fury ; Norman réalisa que la situation était l’occasion pour lui de tuer Parker. Quand le Dr Octopus, qui ne rêvait que de poursuivre ses recherches, exprima son désaccord avec les intentions de Norman, ce dernier se transforma en le Bouffon vert et tua de ses mains son ancien employé. Norman et ses alliés se rendirent alors dans le Queens, à la résidence des Parker, où ils firent face à la Torche humaine (Johnny Storm) et Iceberg (Bobby Drake). Frustrés de l’absence de Spider-Man, les Six attaquèrent les deux jeunes héros ; Electro maîtrisa rapidement Iceberg tandis que la Torche réussissait à prendre le dessus sur le Bouffon vert, les deux criminels s’étourdissant mutuellement. Quand Spider-Man arriva sur place, sa tante, May Parker, tira sur Electro, mettant hors de combat Kraven, l’Homme-Sable et le Vautour, à cause du choc électrique en retour. Alors qu’ils attendaient les secours médicaux pour Parker, le Bouffon reprit ses esprits et attaqua Parker, sa tante et Gwen Stacy. Après avoir mis sa famille en sécurité, Spider-Man se jeta sur le Bouffon, réussissant aussi à ranimer Storm pour qu’il lui vienne en aide. Mais, cette fois, Norman réussit à absorber les flammes et la chaleur émises par la Torche, augmentant encore sa puissance avant d’assommer Storm. Spider-Man réussit à réduire la puissance du Bouffon en l’aspergeant d’eau sous pression. Bien qu’affaibli, le Bouffon restait trop fort pour le jeune héros, gravement blessé. Alors que le Bouffon était sur le point de donner le coup de grâce à son ennemi, Watson précipita un camion sur Norman ; Parker put extraire la jeune fille et la mettre en sécurité, avant de frapper à deux reprises le Bouffon avec le camion, qui finit par exploser directement sur Norman et au visage de Parker. Ce dernier finit par succomber à ses blessures, pendant que Norman reprenait forme humaine, un sourire sur le visage, avant de rendre à son tour son dernier souffle, sachant qu’il avait tué son ennemi.

Norman se révéla malgré tout en vie, toujours sous la garde du SHIELD, emprisonné à Washington. Après la dissolution du SHIELD consécutive à la venue de Galactus sur Terre, Norman fut transféré vers un autre centre mais saisit l’occasion pour s’évader en redevenant le Bouffon vert. Après avoir tué plusieurs agents du FBI sur l’ancien site d’Oscorp, il retourna dans le Queens, où il se retrouva face au nouveau Spider-Man, Miles Morales. Contraint de fuir quand il se retrouva face à face avec Morales et un Parker également revenu à la vie, Norman leur échappa, se rendant chez l’éditeur J. Jonah Jameson, qu’il obligea à réaliser une interview ; au cours de l’entretien, Jameson saisit un revolver, tirant trois fois sur Norman ; furieux, ce dernier tua Jameson avant de retourner dans le Queens sous sa forme de Bouffon vert, se retrouvant face à Morales. Une nouvelle fois, le jeune héros put maîtriser le Bouffon avec sa décharge électrique. Se déclarant immortel grâce à l’Oz, Norman prétendit connaître la vérité sur le père de Morales, qui se jeta sur lui, délivrant une nouvelle décharge électrique pendant que Maria Hill ouvrait le feu sur le Bouffon. Cherchant à s’échapper, le Bouffon fut arrêté par Morales et Parker, au point de redevenir humain ; quand il tenta de retrouver sa forme monstrueuse, il en fut incapable, ayant apparemment épuisé toutes les réserves d’Oz de son corps, tombant apparemment mort sur le sol, sous sa forme humaine. Hill tira trois fois de plus sur le criminel, avant de mettre le feu à son corps, juste avant que la police n’arrive sur place.

bouffon-vert-le-ultimate_6.jpgQuand la réalité fut restaurée après la destruction du multivers, Norman fit partie des personnes à revenir à la vie, ne tardant pas à affronter Parker, qui put le battre, le laissant étourdi avant que les Ultimates ne viennent l’arrêter. Quelques temps après cela, Norman s’associa au Miles Morales de la Terre-616, qui revendiquait le surnom d’Ultimatum. Ensemble, ils se rendirent sur l’univers d’Ultimatum où ils se retrouvèrent face au Miles Morales de la Terre-1610, qui eu du mal à se souvenir de qui était exactement Norman. Après avoir réalisé qui était Miles sous son masque, Ultimatum ordonna à Norman de l’épargner. Puis, Ultimatum confectionna une drogue à partir du sang de Norman, une drogue destinée à transformer ses victimes en versions similaires du Bouffon, les Gobelinoïdes. Spider-Man reprit ses esprits et mit la main sur la drogue d’Ultimatum, avant d’affronter et battre le Bouffon vert, le livrant à la police. Norman s’échappa rapidement et, en compagnie de ses Gobelinoïdes, attaqua Morales à son école mais subit une nouvelle défaite, avant de prendre la fuite.

Pouvoirs

Le Bouffon vert est doté d’une force surhumaine, qui lui permet de soulever environ 10 tonnes, et peut effectuer des sauts d’une centaine de mètres en une seul fois. Sa vitesse, son endurance, son agilité, ses réflexes et sa résistance du Bouffon vert sont accrues dans les mêmes proportions ; il n’est toutefois pas à l’épreuve des balles. Il bénéficie d’un rythme de guérison accéléré. Il peut projeter des décharges enflammées à partir de ses mains, et qui peuvent exploser comme des bombes. Le Bouffon possède aussi des mains griffues, qui lui permettent d’escalader les façades. Norman prétend être immortel grâce à la formule Oz, étant revenu à la vie à chaque fois qu’il est passé pour mort.


Aptitudes

Norman Osborn est un génie scientifique, particulièrement compétent en matière génétique. Ses capacités intellectuelles ont été accrues par la formule Oz.


ThierryM 1197

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !