Encyclopédie - Baxter Building (le) - Marvel-World.com

Encyclopédie - Baxter Building (le)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 11 minutes.

baxter-building-le_0.jpg

  • Emplacement : l’angle de la 42ème Rue et de Madison Avenue (Manhattan, New York, New York, Etats-Unis)
  • Propriétaires : Reed Richards
  • Première apparition :
    • original : Fantastic Four (vol.1) # 3 (mars 1962, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Fantask n°1 (février 1969)
    • second Baxter Building : Fantastic Four (vol.3) # 38 (février 2001, par Carlos Pacheco, Rafael Marin & Jeph Loeb) – VF : Marvel Elite n°14 (février 2002)
    • troisième Baxter Building : VO : Fantastic Four (vol.6) #31 (juin 2021, par Dan Slott & R.B. Silva) – VF : Fantastic Four 100% (vol.2) n°8 (février 2022)

Description

baxter-building-le_1.jpgC’est au trentième étage que se situe la salle d’accueil où les visiteurs sont reçus par la réceptionniste des Quatre Fantastiques, Roberta, un robot à l’apparence humaine. Le trente-et-unième étage contient les quartiers d’habitations des héros. Le trente-troisième étage incluse le laboratoire de Reed Richards ; le plan de cet étage est en continuelle transformation, Mr Fantastic rajoutant en permanence de nouvelles machines ou effectuant de nouvelles expériences. Le trente-cinquième étage comprend le hangar abritant les différents véhicules du quatuor, un espace de stockage et un atelier permettant la construction ou la réparation des véhicules entreposés. Mr Fantastic a modifié de nombreuses zones de l’immeuble, effectuant de massives reconstructions sur les cinq derniers étages, installant, par exemple, un silo de fusée permettant une insonorisation totale. De plus, une zone « tampon » a été construite entre les étages inférieurs et les cinq derniers étages ; elle permet de séparer les sections inférieure et supérieure de l’immeuble. Cette zone contient un grand nombre de pistons hydrauliques entre les deux niveaux et qui amortissent ainsi les oscillations entre le sommet de l’immeuble et le rez-de-chaussée. Cette zone contient également différents équipements d’entretien et de survie pour les étages supérieurs même si, pour l’essentiel, c’est « l’étage mécanique » qui fournit chaleur, aération, climatisation et ascenseur pour les 30 étages inférieurs. Un ascenseur spécial permet d’accéder aux étages des Fantastiques, accessibles uniquement par le biais d’un émetteur installé dans la ceinture de chacun des membres du groupe.

baxter-building-le_2.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du premier niveau du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Les fenêtres sont formées d’un composite de divers verres et plastiques, d’une épaisseur de 60 centimètres et qui ont l’aspect de miroir pour l’extérieur. Les murs extérieurs solides, et renforcés, ont aussi recouvert d’un matériau leur donnant aussi l’aspect de surface miroitante et ne peuvent pas être distingués des sections transparentes. Les cinq derniers étages de l’immeuble sont totalement étanches, de même que toutes les portes de ces étages. Un système de maintien d’un environnement viable, y compris l’atmosphère, est installé dans les zones entre les ascenseurs 2, 3 et 4 et à tous les étages. La structure en alliage d’acier du bâtiment est suffisamment rigide pour permettre que celui-ci ne repose que sur un seul de ses coins sans subir aucune déformation.

Histoire

baxter-building-le_14.jpgLe Baxter Building est le quartier général historique des Quatre Fantastiques. C’est un immeuble de 35 étages, localisé au cœur de Manhattan, à proximité de l’immeuble des Nations Unies. Alors que le grand public pense que le bâtiment fut, à l’origine, construit et entièrement occupé par les FF, en réalité, ils commencèrent par en être de simples locataires, occupants les cinq derniers étages. La construction du premier Baxter Building commença au coin de Madison et de la 42ème rue en 1948 et fut inauguré en 1949 par la Baxter Paper Company, propriété des frères Leland et Noah Baxter. Noah Baxter allait par la suite devenir un ami et un mentor scientifique pour le jeune Reed Richards, des décennies plus tard. Inventeur et architecte, le discret Noah Baxter était l’un des principaux concepteurs de l’immeuble, tandis que Leland Baxter, plus attiré par la célébrité, devint le visage public du projet, conçu initialement comme nouveau siège pour la Baxter Company en pleine expansion. Originellement conçu pour accueillir des machines de recyclage de pâte à papier pour fournir les utilisateurs de la région de Manhattan, chaque étage fut construit avec une hauteur de 7,30 mètres. La construction de la structure en acier de l’immeuble utilisa pour la première fois dans le monde la technique du contreventement en K et demeure l’une des structures les plus solides de cette catégorie. Cette solidité structurelle inédite était aussi en partie conçue pour servir l’Equipe des Gagnants, une équipe de héros costumés des années 1940 qui comptait utiliser un étage de l’immeuble comme nouveau quartier général et avait besoin d’un lieu particulièrement résistant en cas d’attaques extérieures. Ironiquement, l’Equipe des Gagnants se sépara avant l’inauguration du gratte-ciel, même s’ils y organisèrent une soirée d’anniversaire en l’honneur de leur membre Captain América (Jeffrey Mace) dans l’immeuble encore inachevé lors de sa construction en 1948.

baxter-building-le_3.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du second niveau du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Quelques années plus tard, l’immeuble devait subir une attaque de criminels surhumains sans aucun lien avec l’Equipe des Gagnants quand l’équipe de héros appelée la First Line y affronta leur ennemi vampire Nocturne, ravageant les huit étages supérieurs du Baxter Building. A cette époque, les frères Baxter avaient depuis longtemps revendu l’immeuble, qui était passé entre les mains de différentes sociétés et finit par être racheté par l’entrepreneur opportuniste Walter Collins.

Quand les Quatre Fantastiques envisagèrent pour la première fois de s’installer à New York, Richards réalisa que les cinq derniers étages inoccupés du Baxter Building étaient parfaits pour leurs besoins. Richards profita du désastre de la First Line pour racheter les étages supérieurs du Baxter Building, pour en faire le quartier général et domicile des tous jeunes Quatre Fantastiques, finançant et supervisant l’essentiel des travaux de réparations afin de pouvoir adapter les rénovations aux besoins spécifiques de son équipe. Lorsque les FF connurent des difficultés financières, environ une année plus tard, Richards revendit les étages en sa possession à Collins. Devenus locataires, les Fantastiques connurent de nombreux problèmes avec ce dernier. Alors que Collins avait été initialement ravi qu’une équipe de héros mondialement connus vienne s’installer dans son immeuble, à la fois pour l’aide à la restauration et parce qu’il espérait s’appuyer sur leur célébrité pour augmenter les loyers des étages inférieurs, il commença bientôt à percevoir les problèmes issus d’une telle situation. Quand le Dr Victor von Fatalis arracha l’immeuble de ses fondations pour le projeter dans l’espace, les relations entre les FF d’un côté et le gérant et les autres locataires de l’autre se refroidirent brutalement. Les autres locataires s’inquiétaient que leurs bureaux ou logements puissent devenir de véritables champs de bataille et, à la fin de leurs baux, nombre d’entre eux décida de ne pas le renouveler et de se loger ailleurs, sans que de nouveaux locataires ne remplacement ceux partis. Les attaques ultérieurs de criminels contre le quartier général des FF fit exploser les charges de propriétaire, notamment les assurances, et contraignit Collins à proposer à plusieurs de ses locataires des baux de quatre-vingt-dix-neuf ans, résiliables à tout moment, uniquement pour encourager les locataires à s’installer au Baxter Building et courir les risques de vivre sous les Quatre Fantastiques. Même l’absence des Fantastiques ne régla en rien les difficultés de Collins, comme il s’en rendit compte pendant une brève période où les FF se séparèrent temporairement et abandonnèrent leur quartier général. Malgré le départ des FF, les locataires potentiels restaient très réticents à louer des appartements dans le Baxter Building à cause de sa réputation et l’éventualité de futures attaques de criminels. Quand les Fantastiques se reformèrent, Collins les accueillit, malgré ses réserves, de nouveau dans les étages supérieurs du Baxter Building, ayant besoin de leurs loyers.

baxter-building-le_4.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du troisième niveau du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Malgré cela, les problèmes continuèrent. A l’occasion, la Chose ou un ennemi des Fantastiques étaient projetés à travers les étages inférieurs de l’immeuble, créant de véritables puits à travers ceux-ci. Des batailles eurent régulièrement lieu juste à l’extérieur des murs du bâtiment. Les explosions devinrent un phénomène régulier. Les relations entre les FF et un Collins de plus en plus hostile demeurèrent tendues au cours des mois suivants mais la discorde connut un terme brutal après que la menace cosmique appelée Terrax (Tyros) ne détruise totalement les deux derniers étages de l’immeuble. Lorsque un Collins fou furieux menaça à nouveau d’expulser les Fantastiques, Richards exerça l’option d’achat inscrite dans leur contrat de location établi après leur faillite, conférant au groupe la possibilité de racheter entièrement l’immeuble s’ils en avaient les moyens. Collins accepta l’offre très généreuse de Richards, qui racheta l’immeuble entier. Les Fantastiques continuèrent à confiner leurs opérations aux cinq étages supérieurs du gratte-ciel, tout en tenant le rôle de bailleur pour les différents occupants des niveaux inférieurs. Les deux étages pulvérisés par Terrax furent rapidement reconstruits avec l’aide de Stark International.

baxter-building-le_5.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du quatrième niveau du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Localisé à quelques rues des Nations Unies, le Baxter Building devint un symbole de New York, l’un des immeubles les plus célèbres de Manhattan dans le monde entier. Sa localisation dans le centre ville créa diverses complications vis à vis de la sécurité, de la protection du public et des règles sur la propriété. Richards sollicita et obtenu une approbation officielle pour diverses variations d’utilisation de l’immeuble au fil des années, permettant notamment la reconstruction très particulière des étages supérieurs du Baxter Building pour y conserver et pouvoir lancer les nombreux véhicules volants employés par les FF. Comme nouveaux propriétaires, les Quatre Fantastiques tentèrent de prendre en considération les craintes de leurs locataires. Bien qu’ils souhaitaient en réalité les voir partir volontairement, ils réalisèrent vite qu’il leur fallait respecter les baux particuliers imaginés par Collins. La longue et mouvementée histoire du Baxter Building connut un terme brutal quand Kristoff Vernardt, un jeune garçon latvérien qui avait subi un lavage de cerveau afin de devenir la nouvelle incarnation du Dr Fatalis, projeta l’immeuble entier dans l’espace, avant de le faire exploser. Il n’y eu heureusement aucune perte humaine, l’immeuble ayant été presque vide au moment du rapt mais les FF se retrouvèrent temporairement sans foyer. Quand le groupe revint sur le site de l’immeuble disparu, ils durent faire face à la colère de ces locataires, qui demandaient à leurs propriétaires de réparer les dégâts. Richards annonça qu’il créerait un fonds d’assurance pour couvrir les pertes des locataires et les aider à trouver de nouveaux bureaux. Puis, il se mit à imaginer les plans d’un nouveau quartier général, érigé sur le même emplacement, le futur Four Freedoms Plaza.

baxter-building-le_6.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du cinquième niveau du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Plusieurs mois après, les Quatre Fantastiques purent intégrer un nouveau Baxter Building, offert par Noah Baxter. Ce nouvel immeuble avait été construit en orbite autour de la Terre, avant d’être téléporté sur l’emplacement de l’immeuble original, demeuré libre depuis la disparition du Four Freedoms Plaza, emportés par les Krees. Le rez-de-chaussée de ce second Baxter Building abrite désormais un musée et une boutique de souvenirs, tous les deux dédiés aux Quatre Fantastiques et ouverts au grand public. Après la destruction puis recréation du multivers, les Fantastiques ayant disparu, ce Baxter Building fut vendu aux enchères et racheté par Peter Parker (Spider-Man), un vieil allié des FF, qui y installa le siège de sa société, Parker Industries. La Torche humaine fut initialement furieux de cette transformation, avant de découvrir que Parker avait dédié un espace dédié à un musée en l'honneur des FF au sein de l'immeuble et qu'en rachetant le Baxter Building, il avait évité qu'il ne tombe entre les mains des autres acheteurs potentiels comme Alchemax, la Roxxon ou Hammer Industries. Parker lui expliqua aussi qu'il garderait l'immeuble en sécurité jusqu'au retour des FF. Toutefois, depuis, Parker Industries a été à son tour liquidée et tous ses biens ont été vendus, y compris le Baxter Building. L’immeuble fut finalement racheté par une autre équipe de surhumains, s’inspirant des FF et appelée les Fantastix, qui en firent leur propre quartier général. Après le retour de Mr Fantastic et de la Femme-invisible de leur périple à travers le multivers et la reformation des Quatre Fantastiques, Reed Richards décida de laisser les Fantastix conserver le Baxter Building tandis que le quatuor historique s’installait au 4 Yancy Street. Quelques semaines plus tard, le Baxter Building fut intégralement détruit par l’extra-terrestre appelé le Cormoran quand il prit pour le cible le Réceptacle Zéro, une boîte fermée dissimulée sous l’immeuble par Mr Fantastic environ une décennie auparavant. La destruction du Réceptacle Zéro conduisit à la création du Portail perpétuel, un passage ouvert vers tous les points de l’espace et du temps. Voyant que sa création allait être extrêmement convoitée, Mr Fantastic décida de récupérer ce qui restait du Baxter Building afin d’en assurer la protection. Peu après cela, la reconstruction d’un troisième Baxter Building commença et les Quatre Fantastiques se réinstallèrent dans leur immeuble historique dès que la plupart des niveaux furent achevés.

baxter-building-le_7.jpg Cliquez ici pour voir le schéma du toit du quartier général des Quatre Fantastiques en grand

Le premier Baxter Building comprenait un hangar et un atelier de maintenance pour les différents véhicules volants des Quatre Fantastiques, comme le Fantasticar, la Fusée Pogo, des vaisseaux spatiaux et le missile à habitacle ICBM, tiré depuis un silo fait en vibranium capable d’absorber suffisamment les vibrations pour rendre son décollage pratiquement silencieux, faisant à peine vibrer les fenêtres les plus proches. D’autres dispositifs incluaient des épurateurs environnementaux, des pièces de stockages, une salle de cartographie et de pistage géographique, une salle de conférence, des dossiers d’informations, une salle de cinéma, le portail vers la Zone négative, un station de repérage par radar, une chambre de stase, un atelier de mécanique, une salle de machine temporelle, un salon de détente, un gymnase, une infirmerie, une salle de méditation, une salle de surveillance (pour les signaux par satellites orbitaux), une salle des communications, une salle des trophées, des salles de réception et de fête, un bureau pour un robot réceptionniste (« Roberta »), une salle à manger, une armurerie, de nombreux ordinateurs, une pièce de développement de photographies, une salle de surveillance de missiles, une salle d’entraînement, un observatoire rétractable sur le toit, une pièce avec un terrain de handball, des douches, un sauna, un spa, une piscine olympique, des salles de jeux, une cuisine, un garde-manger, un salon, les quartiers d’habitation des FF et plusieurs laboratoires dédiés à l’astrophysique, la physique, la chimie, l’électronique, la biologie, la recherche énergétique, la robotique et la cryogénie.

baxter-building-le_16.jpg Cliquez ici pour voir la coupe du Baxter Building en grand

Ces dernières années, les Fantastiques ont également mis en place des zones de réception et d’accueil au rez-de-chaussée du gratte-ciel et à différents niveaux, notamment le trentième étage, ainsi que des bureaux pour le personnel de la société Fantastic Four Inc. Un espace tampon existe entre les cinq derniers étages de l’immeuble, occupés par les Fantastiques, et le reste de l’immeuble ; cet espace comprend des raccordements magnétiques, installés afin d’apaiser Collins, et permettant aux cinq étages supérieurs d’être projetés dans l’espace par manipulation magnétique de la gravité si cela devenait nécessaire, afin de protéger le reste de l’immeuble. Cet espace tampon contenait également un ensemble de larges vérins hydrauliques afin d’amortir les oscillations entre les étages supérieurs et inférieurs, ainsi que soutenir l’équipement des étages supérieurs. De plus, cet espace servait de « niveau mécanique », fournissant chaleur, ventilation, air conditionné et l’équipement des ascenseurs pour les trente étages inférieurs. Pendant plusieurs années, le seul moyen d’accès au quartier général des Quatre Fantastiques depuis les niveaux inférieurs était un ascenseur express privé qui ne pouvait être ouvert et activé par le biais d’un faisceau lumineux invisible émis par les boucles de ceinture des uniformes des FF et scanné par un œil électronique. Par la suite, en plus de cet ascenseur, les visiteurs pouvaient être admis par le bureau d’accueil du trentième étage s’ils passaient avec succès plusieurs tests et scans préalables. Un signal d’alarme installé sur le toit de l’immeuble, adapté du pistolet d’alarme parfois employé par les Fantastiques, projetait dans le ciel un signal enflammé prenant la forme d’un 4, et utilisé comme alerte d’urgence. Les fenêtres du Baxter Building étaient des composites de 60 centimètres d’épaisseur de différents verres et plastiques avec un extérieur avec reflet, et les murs extérieurs de l’immeuble, renforcés et blindés, étaient également couverts de surface réfléchissantes, empêchant de les distinguer des parties transparentes.

baxter-building-le_17.jpgLe nouveau Baxter Building imite largement la structure et l’apparence de l’original mais avec différentes améliorations technologiques, et il inclut des éléments d premier Baxter Building et du Four Freedoms Plaza. Noah Baxter fit télécharger leurs signatures biologiques aux fondateurs des Quatre Fantastiques dans l’immeuble afin que l’ensemble de la technologie avancée du bâtiment ne fonctionne uniquement qu’en présence d’au moins un membre du quatuor. Comme le premier Baxter Building et le Four Freedoms Plaza, le gratte-ciel abrite un ensemble de commerces et d’autres bureaux d’affaires, notamment la Boutique Fantastique (qui commercialise des produits sous licence des FF) ou une affaire privée comme le restaurant chinois appelé le Wok vert, qui a employé Fin Fang Foom, désireux de s’amender, comme chef de cuisine, dans le cadre du plan de liberté conditionnelle de l’Ile du Monstre développé par Reed Richards et grâce auquel plusieurs créatures monstrueuses géantes, jusque là gardées prisonnières sur l’Ile du Monstre, voyaient leur taille réduite à échelle humaine, leurs pouvoirs considérablement limités et recevaient des emplois civils sous la supervision des FF dans le cadre d’un processus d’intégration dans la société.

baxter-building-le_18.jpgComme les précédents quartiers généraux des FF installés dans des tours, ce Baxter Building a employé une diversité de personnel au fil du temps, notamment les robots HERBIE multifonctionnels, le gestionnaire du courrier Willie Lumpkin et la réceptionniste robotique Roberta. Plusieurs employés des FF travaillent pour Fantastic Four, Inc. (FFI), qui gère les biens des Fantastiques ; sa division Fantastic Enterprises (FE) pilote l’essentiel des œuvres légales, commerciales, publicitaires et financières de l’équipe. Parmi le personnel de FFI ou FE, il est possible de citer Jian Feeta (PDG de FFI), Bethany Palmer (avocate des FF), Jed Schulz (directeur financier en chef de FE) et Makio Yakaki (directrice financière de FFI). De plus, ce Baxter Building a abrité plusieurs autres éléments du plan de libération conditionnelle de l’Ile du Monstre, plus précisément le robot Elektro, employé comme facteur, le concierge semi-simien Gorgilla et l’extra-terrestre Googam, devenu surveillant de parking. Les FF entretiennent leur propre parking et garage privé, et toutes les voitures des Fantastiques sont équipés de balises de repérage.


ThierryM 20580

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !