M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Géhenne (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Géhenne (la)

News » Marvel » Encyclopédie (6502 lectures)



Autres noms : The Gehenna (VO)
Première apparition : VO : Wolverine (vol.2) #13 (octobre 1989, par Peter David & John Buscema) - VF : Serval n°7 (novembre 1990)

Histoire : Située aux portes de l’antique cité de Jérusalem, au cours de l’Antiquité, la Géhenne était une région qui servait de charnier, un lieu qui était en permanence en proie aux flammes. Au fil des siècles, le lieu finit par être considéré comme l’un des domaines les plus horribles de la planète, consacré au mal le plus absolu, un lieu où les êtres aux âmes les plus viles se livraient aux pires débauches et aux plus horribles blasphèmes. Le domaine devint celui du dieu Ba’al (au nom signifiant « le maître » ou « le seigneur », un membre du panthéon des Annunaki, dont l’influence diminuait dans la région devant l’avènement du monothéisme juif et la montée des panthéons égyptiens et grecs. On ignore si Ba’al fut attiré par la région à cause de la malfaisance et de la réputation de celle-ci ou si c’est la présence initiale de Ba’al qui conduisit cette région à devenir un lieu perdu pour le bien. Jouissant de son pouvoir, ou plutôt des restes de celui-ci, il régna sur la région, poussant ses sujets à de pervers rituels et encourageant, entre autres, la consommation de sang humain. Finalement, il fut vaincu et chassé par un être appelé la Main de Dieu et la Géhenne perdit bientôt son caractère maudit pour être oubliée des habitants de la région.

Commentaires : La Géhenne tire, historiquement, son nom du Gué de Hinnom, un dépotoir aux abords de la Jérusalem antique où étaient brûlés les divers détritus rejetés par les habitants de la ville à l’aide de soufre afin que les flammes ne s’éteignent jamais. Le lieu servait également à se débarrasser des cadavres des criminels et des animaux ou de toute autre personne à laquelle un enterrement décent était refusé. Peu à peu, ces aspects sinistres du dépotoir devinrent le symbole d’une destruction totale et de flammes infernales, qui devinrent les caractéristiques de la Géhenne religieuse (qui apparaît ainsi dans les mythes des Témoins de Jéhovah). D’autres y associèrent davantage l’idée de souffrances indicibles et la Géhenne fut alors assimilée avec l’Enfer ou, au moins, l’une des régions infernales. Ba’al, de son côté, était, aux yeux des monothéistes, un dieu associé à la débauche, à la luxure, au mal et, combiné au Moloch carthaginois, l’incarnation des sacrifices humains impies aux yeux des Juifs, des chrétiens mais aussi des Romains antiques, accentuant l’assimilation de Ba’al ou Moloch-Ba’al avec le domaine de l’horreur et du mal.


Par MrWolf

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0