M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Guerre du destin (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Guerre du destin (la)

News » Marvel » Encyclopédie (3787 lectures)

Participants clés : les Avengers (notamment Captain América [Steve Rogers], le Frelon [Hank Pym], Giant-Man [Hank Pym], la Guêpe [Janet van Dyne], Hawkeye [Clint Barton], Rick Jones et des incarnations alternatives de Captain Marvel [Genis-Vell d’un futur inconnu] et Songbird [originaire du proche futur de la Terre-98120]), les Fantômes de l’espace, les Gardiens du Temps, Immortus (Nathaniel Richards), l’Intelligence suprême, Kang le Conquérant (Nathaniel Richards), Libra, Tempus
Autres noms : The Destiny War (VO)
Récit clé : VO : Avengers Forever # 1-12 (décembre 1998 à décembre 1999, par Kurt Busiek, Roger Stern & Carlos Pacheco) – VF : Thor (Panini, vol.1) n°6 à 18 (décembre 1999 à décembre 2000)


Histoire : Immortus, maître du domaine éternel et immuable des Limbes, naquit sous l’identité de Nathaniel Richards, au sein du prospère trente-et-unième siècle de la réalité alternative codifiée la Terre-6311 (ou « l’Autre Terre »), un monde doté de très haute technologie. Ambitieux, infatigable, Richards méprisait cette époque pacifique et utilisa une technologie de voyage temporel pour trouver l’aventure. adoptant une série d’identités au fil de ses voyages, comme Rama-Tut, Kang le Conquérant ou encore le Centurion écarlate, il traversa le temps et l’espace, engendrant d’innombrables contreparties de lui-même dans les réalités alternatives, et conquérant des civilisations entières, tout en se heurtant régulièrement avec les Avengers, des héros du vingtième-et-unième siècle de la Terre-616. Un version plus âgée de lui-même se retira pour mener une vie isolée, consacrée à l’étude, sous l’identité d’Immortus, le seigneur des Limbes, où les êtres cosmiques, manipulateurs du temps, connus sous le nom de Gardiens du Temps lui apprirent de nouveaux concepts sur le temps lui-même, afin qu’il puisse surveiller 70 siècles d’existence pour leur compte.

Tandis qu’Immortus et les Gardiens du Temps protégeaient le flot temporel contre les éventuelles menaces, ces derniers agissaient insensiblement de manière à favoriser les lignes temporelles qui leur étaient favorables. Se considérant comme l’élément le plus indispensable de toutes les réalités alternatives, ils n’hésitaient pas à sacrifier des lignes temporelles entières si celles étaient susceptibles de menacer leur existence. En particulier, les Gardiens du Temps redoutaient l’apparente infinie diversité et adaptabilité des humains de la Terre, et leur surprenante tendance à triompher de forces cosmiques incontestablement supérieures, telles Galactus, les Célestes ou les Infinis. Identifiant les nombreux futurs possibles où une humanité super évoluée finissait par conquérir ou détruire l’univers, les Gardiens du Temps décidèrent que l’humanité devait être contenue ou détruite.

Immortus reçut la mission d’empêcher le développement de l’humanité, et tout particulièrement d’empêcher que la civilisation humaine ne se répande dans l’espace. A l’occasion, il élimina ainsi des lignes temporelles alternatives posant des difficultés mais, le plus souvent, il opta pour de subtiles et invisibles modifications de l’histoire, notamment aidé par les métamorphes des Limbes appelés les Fantômes de l’espace. Immortus reçut aussi la mission de surveiller tout particulièrement les Avengers. Principale équipe de héros surhumains de la Terre contemporaine, les Avengers jouaient un rôle majeur dans de nombreux futurs possibles, y compris certains où l’humanité évoluait pour devenir une terrible menace. Les Gardiens du Temps redoutaient que les Avengers, et tout spécialement l’une de ses plus anciennes recrues, la Sorcière rouge (Wanda Maximoff), un « être nexus » dont la progéniture était censée être destinée à devenir une puissance cosmique majeure.

Ayant reçu des Gardiens du Temps l’ordre de détruire les Avengers, Immortus envoya l’un de ses Fantômes de l’espace (souvent appelé LE Fantôme de l’espace dans la réalité-616 car il était l’agent habituel d’Immortus dans cette ligne temporelle) sur Terre, se faisant passer pour un conquérant extra-terrestre, afin de semer la dissension au sein des rangs des membres fondateurs des Avengers en les poussant à se combattre les uns les autres. Même si cette stratégie conduisit au départ de l’incroyable Hulk du groupe, le Fantôme de l’espace fut vaincu et les quatre autres Avengers fondateurs demeurèrent ensembles et unis. Plus tard, Immortus s’allia aux Maîtres du mal du Baron Heinrich Zemo afin de détruire cette même équipe d’Avengers mais les héros triomphèrent de nouveau. De plus en plus impressionné et fasciné par les Avengers, Immortus décida de les observer et de les manipuler plutôt que de les détruire, persuadant les Gardiens du Temps que sa subtile stratégie était la meilleure.

Constatant l’attirance croissante entre la Sorcière rouge et son coéquipier androïde la Vision (« Victor Shade »), Immortus et le Fantôme de l’espace se lancèrent dans une série de manipulations secrètes devant aboutir, sur le long terme, à encourager une liaison entre la Sorcière et la Vision, car Immortus pensait qu’une telle union ne pourrait produire les enfants redoutés par les Gardiens du Temps. Ainsi, Immortus renforça la confiance de la Vision en lui-même et en son humanité en lui révélant sa vie passée sous l’identité de la première Torche humaine (Jim Hammond), un héros androïde légende de la Seconde Guerre Mondiale, qui avait été remodelé pour devenir la Vision. La Sorcière rouge finit effectivement par épouser la Vision lors d’une cérémonie présidée par Immortus lui-même. Cependant, quelques années plus tard, la Sorcière surprit tout le monde en se retrouvant enceinte de jumeaux, qu’elle conçut avec la Vision grâce à ses pouvoirs magiques. Immortus réagit avec une nouvelle série de plans élaborés, conçus cette fois pour détériorer la santé mentale de l’héroïne et son lien avec la Vision, ce qui affaiblit en conséquence son lien mystique avec ses enfants. En particulier, Immortus poussa des ennemis de la Vision à le démanteler entièrement et effacer sa mémoire, le privant pendant un temps de toute émotion, pendant qu’il manipulait les Avengers afin de les convaincre que les liens entre la Vision et la Torche humaine étaient une supercherie et que les deux androïdes n’avaient aucun lien l’un avec l’autre. Immortus poussa même les manipulations jusqu’à remonter le temps avant la création de la Vision afin de séparer le corps inerte de la première Torche humaine en deux entités divergentes distinctes, l’une qui devint la Vision tandis que la seconde demeurait la Torche. Puis Immortus manipula les Avengers du présent afin qu’ils retrouvent et raniment l’androïde qui était demeuré la Torche, semblant ainsi prouver que les deux androïdes étaient bel et bien deux êtres distincts. Avec son mari privé de toute émotion, et son passé semblant devenir une vaste supercherie, une Sorcière rouge traumatisée négligea, inconsciemment, suffisamment son lien magique avec ses enfants pour que le démon Méphisto puisse récupérer les fragments de sa propre puissance que la mutante avait involontairement utilisée afin de créer ses deux garçons, ce qui sembla apparemment totalement détruire les deux enfants du couple d’Avengers.

Secrètement, Immortus monta les Badoon ainsi que la race extra-terrestre connue sous le nom des Martiens contre la Terre, ce qui conduisit ces deux races extra-terrestres à envahir la planète dans certaines lignes temporelles, ralentissant la progression de l’humanité. Immortus et le Fantôme de l’espace manipulèrent aussi le membre fondateur des Avengers Thor à sacrifier les pouvoirs mystiques de voyage temporel de son marteau Mjolnir, réduisant fortement la mobilité des Avengers. Plus tard, Immortus joua un rôle indéterminé dans la rencontre entre le héros Vance Astro de la Terre-691 et le jeune adolescent Vance Astrovik de la Terre-616, afin de s’assurer que ce dernier deviendrait un héros costumé au lieu d’un astronaute d’élite. Cependant, malgré toutes les manœuvres d’Immortus, les Gardiens du Temps l’avertirent que l’humanité et les Avengers continuaient à être une trop grande menace cosmique potentielle. Ils évoquèrent la Guerre Kree/Skrull, un conflit interstellaire majeur auquel les Avengers mirent un terme, notamment par l’intervention de l’Avenger honoraire Rick Jones, qui manifesta temporairement la Force Destinée, une puissance cosmique résidant à l’état latent au sein de l’humanité. Immortus riposta que les Avengers étaient revenus sur Terre et que Jones avait rapidement perdu ses nouveaux pouvoirs mais les Gardiens l’avertirent que ces événements pouvaient conduire à des futurs au sein desquels l’humanité, conduite par les Avengers, se lançait dans la conquête ou la destruction de l’univers, notamment par l’émergence graduelle de la Force Destinée. Les Gardiens menacèrent alors Immortus que, s’il était incapable d’empêcher la réalisation de ces sombres avenirs, alors les Gardiens détruiraient l’humanité elle-même et pas seulement les Avengers.

Lorsque les Avengers intervinrent dans un autre conflit interstellaire, cette fois une guerre entre les Krees et les Shi’ar, qui menaçait la Terre, Immortus tenta de cantonner les héros sur Terre en instillant de la xénophobie chez Iron-Man (Tony Stark), un autre membre fondateur des Avengers. Cependant, Immortus se trompa dans ses estimations et, involontairement, ses manipulations poussèrent Stark à prendre la tête d’un groupe d’Avengers afin de procéder à l’exécution du chef des Krees, l’Intelligence suprême, qui avait planifié la quasi extermination de tout son peuple durant la guerre afin de pouvoir relancer l’évolution génétique des survivants. L’Intelligence survécut secrètement à l’attaque, mais les Avengers furent ébranlés par l’incident et les Gardiens du Temps alertèrent Immortus que la culpabilité des héros au sujet du destin des Krees pouvait mener vers un avenir où les Avengers maintenaient une présence durable dans l’espace, comme protecteurs des Krees, des éléments conduisant à la création d’une armée interstellaire des Avengers. Immortus supplia les Gardiens de lui laisser une dernière chance et il se fit passer pour son incarnation passée, Kang, avant de conduire un Iron-Man maintenant totalement sous son contrôle mental et de nombreux Fantômes de l’espace déguisés pour mener les opérations qui allaient être connues sous le terme du Passage, qui plongea les Avengers dans un désarroi tel qu’ils n’eurent aucun moyen de se consacrer à autre chose que les affaires de la Terre.

Mais, paranoïaques, les Gardiens du Temps demeuraient insatisfaits de cette situation. Avertissant Immortus que les chances que se réalisent des lignes temporelles futures comme celle de la Terre-9812, où la Force Destin animait l’humanité et son belliqueux Bataillon galactique des Avengers avait conquis l’univers, étaient encore trop élevées, les Gardiens du Temps ordonnèrent à Immortus de tuer Rick Jones avant qu’il ne puisse accéder une nouvelle fois à la Force Destin. Immortus envoya alors son guerrier appelé Tempus tuer un Jones alors handicapé ; mais celui-ci se révéla être sous l’improbable protection de trois êtres : l’Intelligence suprême, réfugiée provisoirement sur la lune, le criminel ancien membre du Zodiaque devenu philosophe obsédé par l’équilibre cosmique appelé Libra et l’incarnation passée d’Immortus connue comme Kang. Tous les trois souhaitaient faire échec aux manipulations d’Immortus concernant l’évolution de l’humanité, chacun pour leurs propres raisons, et tout particulièrement, Kang, qui méprisait Immortus, était déterminé à tout faire pour ne pas devenir comme lui. Tandis que Kang retenait Tempus et les autres forces d’Immortus, l’Intelligence suprême réveilla provisoirement la Force Destin endormie de Rick Jones tandis que Libra guidait le subconscient de celui-ci afin qu’il utilise ses pouvoirs pour conjurer sept Avengers prélevés dans le temps et dans l’espace et dont l’équilibre si particulier de pouvoirs, de personnalités et de relations aiderait Jones à faire face au danger.

Contemporains de Rick Jones, Giant-Man (Hank Pym) et la Guêpe (Janet van Dyne) fournirent, respectivement, la stabilité et une autorité sûre mais souple. Un Captain América issu de quelques années dans le passé, traumatisé par la révélation de la corruption de la Maison blanche au travers de l’Empire secret, demeurait une figure d’inspiration pour l’équipe mais sa confiance était suffisamment ébranlée pour qu’il ne domine pas le groupe, permettant une forme d’improvisation indispensable à la réussite de la mission. Une incarnation encore plus ancienne de Hawkeye (Clint Barton), plus immature et combatif que le héros contemporain, apportait ses redoutables talents de combattants tout en jouant le rôle d’aiguillon pour contribuer à orienter les actions des autres dans des voies indispensables. Le Frelon, une incarnation passée – la plus lointaine – du même Giant-Man contemporain, ajoutait un élément de trahison possible, dont l’instabilité et la déloyauté allaient se révéler cruciales pour contraindre les héros à se rendre là où ils devaient aller. Une incarnation future du héros Captain Marvel (Genis-Vell) issue de la réalité de ces Avengers apportaient une connaissance unique de l’avenir et une vision cosmique au groupe. Enfin, une autre incarnation future, mais plus proche, de l’héroïne Songbird apportait la cohésion nécessaire au groupe grâce au mélange de ses expériences du passé, du présent et de l’avenir des Avengers et à ses liens personnels avec Hawkeye, la Guêpe et Captain Marvel – le plus réticent des Avengers choisis par Jones mais qui avait une liaison avec Songbird dans le futur alternatif de celle-ci.

Ayant échoué à empêcher la réactivation de la Force Destin de Rick Jones, Immortus battit en retraite. Jones et les autres Avengers laissèrent Libra les guider pour poursuivre Immortus jusqu’au domaine transtemporel de Kang, Chronopolis, découvrant la cité assiégée par les forces d’Immortus. Formant une alliance difficile avec leur vieil ennemi, les Avengers contribuèrent à la défense de Chronopolis et Jones réussit à soigner ses propres jambes estropiées en utilisant une Force Destin instable durant la bataille, mais les héros furent incapables d’empêcher Immortus de détruire la ville en dérobant sa source de puissance, le Cœur de l’Eternité, qu’il transforma immédiatement pour en faire le Cristal d’Eternité, capable de remodeler la réalité. Les Avengers et Libra s’échappèrent dans la machine temporelle en forme de sphinx que Kang avait créé sous son identité passée de Rama-Tut, même si Libra ne tarda pas à les quitter, les laissant gérés seuls la situation, après une querelle avec Hawkeye.

De son côté, Immortus effectua plusieurs aller-retour dans le temps en utilisant le Cristal d’Eternité afin de contribuer à ses manipulations de l’humanité et des Avengers – notamment, sa dissociation de la première Torche humaine en deux incarnations divergentes fut réalisée rétroactivement avec l’aide du Cristal. De leur côté, les Avengers utilisèrent le sphinx pour poursuivre Immortus en traquant et enquêtant sur les anomalies temporelles identifiées. L’une de ces anomalies apparut en 1873, en Arizona, et se révéla être un cul-de-sac car il était en fait le résultat d’une incarnation passée de Kang le Conquérant, dont les tentatives de conquêtes du dix-neuvième siècle allaient être mises en échec par les héros de l’époque, le Pistoléro, Rawhide-Kid, Kid-Colt, le Cavalier fantôme et Ringo-Kid, avec l’appui d’un groupe complètement différents d’Avengers. Sachant grâce à sa propre expérience que d’autres Avengers allaient contribuer à la défaite de Kang, Songbird aida le Frelon et Hawkeye à interférer le moins possible avec cette période, même s’ils durent vaincre quelques Fantômes de l’espace envoyés par Immortus pour les surveiller. Une autre anomalie fut repérée au début du vingt-et-unième du futur alternatif de la Terre-9930 où les « Martiens » avaient conquis la Terre et massacré l’essentiel de l’humanité. Captain América et Giant-Man aidèrent les Avengers de cette époque – le rebelle anti-Martien Killraven, une Dynamo pourpre, l’Eclair vivant, Thundra et une Jocaste à présent synthozoïde, tous dirigés par une Panthère noire (T’Challa) vieillissante – à repousser les « Martiens » de la Terre, bien que les manipulations d’Immortus dans cette ligne temporelle réussirent à retarder le développement de l’humanité en général et détruire ses capacités de voyage spatial en particulier. Une troisième anomalie fut identifiée au cours de l’année 1959 de la réalité alternative de la Terre-9904, où une version atypique et précoce des Avengers fut constituée dans les années cinquante par l’Homme-Gorille, l’Homme-Tridimensionnel, Marvel-Boy, le Robot humain et Vénus. Captain Marvel et la Guêpe aidèrent ces Avengers des années cinquante à découvrir qu’un extra-terrestre de la race des Skrulls avait secrètement remplacé le vice-président de leur époque, Richard Nixon, mais Immortus utilisa alors le Cristal d’Eternité pour effacer entièrement la ligne temporelle de la Terre-9904, car la révélation publique de l’existence de ce Skrull aurait conduit à une paranoïa anti-extra-terrestre accélérant le développement du voyage spatial sur la Terre-9904. Captain Marvel et la Guêpe réussirent à revenir à temps à bord du sphinx, retrouvant leurs coéquipiers mais la Terre-9904, et ses Avengers des années cinquante, cessèrent totalement d’exister.

Tandis que Jones pilotait le sphinx, les sept autres Avengers envahissaient le domaine d’Immortus, les Limbes, où ils purent capturer le Fantôme de l’espace avant de l’obliger à révéler de nombreux secrets concernant les anciennes et récurrentes manipulations d’Immortus à l’égard des Avengers. C’est alors que le Frelon trahit l’équipe, contre la promesse d’une ligne temporelle où sa personnalité délirante demeurerait dominante et la Guêpe serait son épouse. Le Frelon aida ainsi Immortus à capturer les autres Avengers – hormis Jones qui avait réussi à s’échapper – et les obligea à une éphémère confrontation avec le Bataillon galactiques des Avengers de la Terre-9812, afin de leur donner un échantillon de ce que l’humanité et les Avengers pouvaient devenir s’ils n’étaient pas surveillés et contrôlés. Les Avengers captifs eurent droit à une audience auprès des Gardiens du Temps, qui expliquèrent leurs craintes devant le potentiel destructeur de l’humanité. Malgré les arguments contraires développés aussi bien par les Avengers que par Immortus, les Gardiens décidèrent qu’ils allaient détruire la plupart des lignes temporelles où existait l’humanité, n’en préservant que le nombre minimal nécessaire pour garantir l’existence des Gardiens, même si les Avengers et l’humanité ne devenaient une force destructrice que dans 42% des futurs potentiels recensés par les Gardiens.

Incapable d’accepter un tel génocide temporel, le Frelon changea à nouveau de camp, libérant ses coéquipiers des Avengers et faisant appel à des renforts : Rick Jones, l’Intelligence suprême et le Kang contemporain. Libra revint également auprès des héros. Les Gardiens avaient construit un chrono-canon capable d’effacer l’essentiel des lignes temporelles de l’humanité en utilisant le Cristal d’Eternité comme source d’énergie mais ils voulaient d’abord employer le cristal pour détruire les Avengers qui les attaquaient. Tentant toujours de protéger les Avengers, Immortus refusa cette fois de coopérer et les Gardiens du Temps résolurent de le tuer, s’emparant alors du Cristal qu’ils utilisèrent pour conjurer et contrôler une armée d’Avengers malfaisants ou criminels issus de lignes temporelles corrompues afin qu’ils leur tiennent lieu de protecteurs. Libra réagit en réveillant la Force Destin à l’intérieur de Rick Jones, qui, à son tour, éveilla la Force Destin au sein de chacun de ses coéquipiers des Avengers ; mais les Gardiens du Temps retournèrent cette énergie contre Jones et les autres, l’utilisant pour les suspendre dans le temps, jusqu’à ce que Captain Marvel perturbe le champ de suspension en permutant avec son autre forme, celle qu’un Rick Jones plus âgé, issu d’un futur alternatif, et apparemment lié à Captain, comme il l’avait été autrefois à son père, Mar-Vell. Ensembles, le Jones contemporain et le Jones plus âgé puisèrent à nouveau dans la Force Destin, l’utilisant pour faire appel à une véritable armée d’Avengers issus des lignes temporelles où l’équipe n’avait pas été corrompu. Tandis que l’armée des Avengers héroïques combattait l’armée des Avengers renégats, les Gardiens du Temps essayèrent de transformer Kang en un allié en accélérant artificiellement son évolution vers son incarnation future d’Immortus ; mais Kang résista avec une telle volonté qu’il se sépara en deux êtres divergents, lui-même comme Kang et une jeune version d’Immortus. Le Jones contemporain reçut de son côté des blessures fatales en détruisant le chrono-canon, tandis que Kang faisait exploser les Gardiens du Temps en morceaux, les exécutant.

Résistant à la tentation de remodeler le temps pour améliorer la situation, Captain América brisa le Cristal d’Eternité, le jugeant trop dangereux, même si Immortus lui expliqua qu’il se reformerait aléatoirement un jour prochain. Promettant de mener une meilleure vie, désormais libérée de l’influence des Gardiens du Temps, Immortus quitta les lieux, de même que Kang, ravi de constater l’existence du nouvel Immortus qui signifiait que Kang n’était plus irrévocablement destiné à devenir lui-même le seigneur des Limbes. Aidé de l’Intelligence suprême, Captain Marvel sauva un Rick Jones contemporain agonisant en fusionnant son énergie vitale avec celle de Jones, les liant ensembles au niveau moléculaire. Libra ramena Jones et ses alliés des Avengers à leurs propres épiques, leurs mémoires modifiées afin qu’ils ne puissent pleinement se souvenir des événements jusqu’à ce qu’ils atteignent la période équivalente de Jones. Ce dernier fit l’expérience d’un flux temporel de transit qui le lia à l’incarnation contemporaine, pour lui, de Captain Marvel, en remplacement de l’incarnation future qui avait fusionné avec lui, permettant à celle-ci de regagner son époque tandis que le Genis-Vell du présent de la Terre-616 se retrouvait fusionné avec Jones. Pendant ce temps, l’Intelligence suprême s’empara secrètement d’un Cristal d’Eternité effectivement reconstitué, conformément à ses prévisions.

L’Intelligence suprême devait utiliser le Cristal d’Eternité pour accélérer l’évolution génétique des Krees, les amenant à récupérer l’essentiel de leur empire des mains de leurs conquérants sh’iar, ou autres. Rick Jones et Captain Marvel se retrouvèrent liés ensembles pendant une période de plusieurs mois, avant de finalement être séparés et reprendre chacun le cours de leur propre existence. La Songbird contemporaine et Captain Marvel devinrent des alliés puis des amis, œuvrant par la suite ensembles au sein des Thunderbolts, même si l’équipe devait finalement être contrainte de tuer Marvel après qu’il était devenu une menace cosmique sous l’identité de Photon. Des souvenirs conscients ou inconscients de la Guerre du Destin chez Captain América, la Guêpe, Hawkeye et Hank Pym (sous ses différentes identités) affectèrent également leurs opinions vis à vis de leur potentielle coéquipière future Songbird, finissant par lui proposer d’intégrer les Avengers, bien que, pour le moment, elle ait refusé leur offre. Libérés de la menace des Gardiens du Temps et d’Immortus, les enfants de la Sorcière rouge revinrent apparemment à la vie sous l’identité des Jeunes Avengers Speed et Wiccan. C’est a posteriori que le conflit entre les Avengers et les Gardiens du Temps fut baptisé « la Guerre du Destin » par les Avengers eux-mêmes dans leurs rapports de l’événement, même si Giant-Man et la Guêpe entendirent pour la première fois l’expression durant le conflit lui-même, quand les Avengers du futur Captain Marvel et Songbird employèrent l’expression pour décrire les événements, de même que Kang lui-même.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0