M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Four Freedoms Plaza - Marvel-World.com

Encylopédie - Four Freedoms Plaza

News » Marvel » Encyclopédie (4773 lectures)

Localisation : Actuellement détruit, auparavant au coin de la 42ème Rue et de Madison Avenue, Manhattan (New York, New York, Etats-Unis)
Concepteurs : Red Richards et Damage Control Inc.
Propriétaire : Fantastic Four Inc., puis Franklin Richards
Première apparition : VO : Fantastic Four (vol.1) # 289 (avril 1986, par John Byrne) – VF : Nova n°130 (novembre 1988)


Histoire : Le Four Freedoms Plaza fut le second quartier général, et la propriété, du premier groupe de héros surhumains de l’époque moderne, les Quatre Fantastiques. Situé sur le site du précédent QG des héros, le célèbre Baxter Building, le Four Freedom’s Plaza se dressait ainsi sur l’île de Manhattan, non loin de l’immeuble des Nations Unies. Lors du premier affrontement entre les FF et le second Dr Fatalis (Kristoff Vernard), le Baxter Building fut totalement pulvérisé dans l’espace. Afin de remplacer leur quartier général et aussi fournir aux anciens utilisateurs du Baxter Building de nouveaux locaux, Red Richards, chef des Fantastiques sous son identité de Mr Fantastic, conçut les plans d’un nouvel immeuble, en collaboration avec la société Damage Control Inc. ; les travaux de construction furent exécutés par cette dernière, avec l’aide d’employés de l’agence internationale du SHIELD. Le nom du bâtiment provient du discours de Franklin D. Roosevelt devant le Congrès américain lors de l’entrée en guerre du pays durant la Seconde Guerre Mondiale. Dans son discours, Roosevelt souligna les quatre libertés dont le monde devait bénéficier s’il s’unissait contre les forces de l’Axe : la liberté de parole, la liberté de croyance, la liberté de vivre à l’abri du besoin et la liberté de vivre à l’abri de la peur.

Les derniers étages furent détruits lors de la guerre contre le Magus – le double maléfique d’Adam Warlock – avant d’être reconstruits à l’identique dans les mois suivants. Après la bataille contre Onslaught qui vit la disparition de la majorité des héros de New York, y compris les Quatre Fantastiques, les étages supérieurs du Four Freedoms Plaza se retrouvèrent sans occupants. Le gouvernement tenta alors de s’emparer du matériel conservé dans les étages supérieurs mais Nathaniel Richards et Kristoff Vernard – devenu l’allié des FF – s’assurèrent que l’ensemble du contenu du QG des Fantastiques soit protégé en l’envoyant dans la Zone négative, protégé par un champ de force. Quelques semaines plus tard, le Baron Helmut Zemo (sous le déguisement de Citizen-V) convainquit le jeune Franklin Richards, nouveau propriétaire du bâtiment, et son tuteur, son grand-père Nathaniel Richards, de prêter ces étages à la nouvelle équipe des Thunderbolts (en réalité les anciens Maîtres du mal déguisés sous de nouvelles identités) pour qu’ils disposent de leur propre quartier général au cœur de New York. Dupés par la supercherie, les Richards acceptèrent et les Thunderbolts s’installèrent au Four Freedoms Plaza. Cependant, quand Zemo révéla au grand jour la supercherie, après le retour des héros disparus, il fit exploser le bâtiment avant de se réfugier dans un satellite en orbite. Plusieurs mois après, le Baxter Building fut reconstruit comme à l’origine et les Fantastiques – qui avaient récupéré leurs matériels envoyés dans la Zone négative – revinrent s’y installer.

Cliquez ici pour voir le plan du rez-de-chaussée de l'immeuble en grand
Caractéristiques : Le Four Freedom’s Plaza est un gratte-ciel de 45 étages, composés principalement de bureaux, et dont les 4 derniers étages forment le quartier général des Fantastiques. Entre la structure principale et ces derniers niveaux se situe une zone tampon composée d’équipements électriques et mécaniques qui fournissent l’air des étages supérieurs parmi d’autres fonctions pour les Fantastiques, tout en permettant aux étages inférieurs de ne pas ressentir les chocs, explosions et autres événements potentiellement dévastateurs ressentis par le quartier général des FF. En cas d’urgence, ce dernier peut être hermétiquement isolé du reste de l’immeuble ; la zone est aussi dotée d’explosifs qui permettent de désolidariser les étages supérieurs de l’immeuble du reste du bâtiment, afin d’éviter la même situation qui conduisit à la destruction du Baxter Building. Le bâtiment entier est fait de matériaux de construction non conventionnels : l’immeuble est « tissé » à partir de fibres de carbone aramide ; ainsi, bien que les murs soient relativement fins, ils sont extraordinairement résistants aux dégâts. Les fenêtres sont faites de treillage de carbone dont la dureté est proche de celle du diamant. Les fenêtres, de 6 mm d’épaisseur, sont intégralement scellées dans les murs et ne sont pas ouvrables. D’innombrables tuyaux courent sur toute la hauteur du bâtiment, ce qui permet à Mr Fantastic de se rendre rapidement à n'importe quel étage en étirant son corps et passant par ses tuyaux. Pareillement, l’une des cages d’ascenseur est, en fait, dépourvue d’ascenseur, permettant à la Torche humaine (Johnny Storm) de monter ou descendre très rapidement sans sortir de l’immeuble.

Cliquez ici pour voir le plan du premier étage du QG des Fantastiques en grand
Les fondations du gratte-ciel s’enfoncent sur 50 mètres dans le sol rocheux de Manhattan. Dix niveaux supplémentaires sont ainsi construits dans le sous-sol. Les niveaux –1 et –2 sont utilisés par les équipes d’entretien de l’immeuble. Les niveaux –3 et –4 contiennent les zones de stockage et de fret pour les résidents. Un rail permet de transférer de larges masses de fret sans se préoccuper du terrible trafic de Manhattan. Les niveaux suivants sont réservés aux Quatre Fantastiques ; ces niveaux abritent des mécanismes spéciaux et des systèmes d’accompagnement pour les étages supérieurs du Four Freedoms Plaza. Parmi ceux-ci, figure un réservoir d’eau avec un canal conduisant à l’Hudson, ce qui permet la visite d’individus d’origine aquatique.

Cliquez ici pour voir le plan du second étage du QG des Fantastiques en grand
L’accès au quartier général des Fantastiques se fait par le rez-de-chaussée, au moyen d’ascenseurs surveillés par le gardien, Mr O’Hoolihan, qui occupait les mêmes fonctions au sein du Baxter Building. Les membres des Fantastiques, et leurs proches, portent un système spécial dans la boucle de leur ceinture qui émet un signal codé qui appelle et ouvre les ascenseurs menant à leur quartier général. Les autres personnes doivent solliciter O’Hoolihan afin d’obtenir l’autorisation de prendre ces ascenseurs. Ces visiteurs prennent un ascenseur qui les conduit au hall de réception du QG des Fantastiques, où les accueille Roberta, un robot réceptionniste qui est construit afin d’avoir une apparence humaine au-dessus de la ceinture.

Cliquez ici pour voir le plan du troisième étage du QG des Fantastiques en grand
La structure supérieure de l’immeuble est une unité lourdement blindée et autonome, qui contient à la fois le quartier général des Quatre Fantastiques et les quartiers personnels des différents membres de l’équipe. La structure supérieure emploie une myriade d’ordinateurs, de robots de surveillance et d’autres systèmes très avancés afin d’assurer la sécurité. Toutes les portes intérieures sont étanches et hermétiques et pilotées par un ordinateur central de domotique. Cet ordinateur fait partie du système du principal ordinateur de Red Richards. Cette partie contient un grand nombre de laboratoires de recherches à la pointe de la technologie dans différents domaines scientifiques, qui sont utilisés par Richards. Parmi les éléments technologiques les plus remarquables de ces laboratoires furent les mécanismes permettant l’accès à la Zone négative et une réplique de la machine temporelle du Dr Fatalis.
Cliquez ici pour voir le plan du quatrième étage du QG des Fantastiques en grand











Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0