M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Contre-Terre (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Contre-Terre (la)

News » Marvel » Encyclopédie (7179 lectures)

Type : Terre artificielle
Autres noms : The Counter Earth (VO) ; Planète Fatalis
Forme de vie dominante : l’humanité (la planète est, apparemment, dépourvue de tout mutant)
Principaux habitants : Lancer, Bucky, les Jeunes Alliés, le Faucheur, les Généraux de Fatalis, les Thunderbolts ; pendant un temps, les Quatre Fantastiques, les Vengeurs, le Dr Fatalis et d’autres héros de la Terre-616 y vécurent
Lieux notables : Attilan (la cité flottante), New-York (submergée par les eaux), Paris (détruite), San Francisco (au sommet d’une montagne de 1500 mètres), Tokyo (détruite)
Première apparition : VO : Fantastic Four (vol.2) # 1 (novembre 1996, par Jim Lee & Brandon Choi) – VF : Fantastic Four (vol.1) n°1 (mars 1998)


Histoire : Lorsque les Quatre Fantastiques, les Vengeurs et d’autres héros semblèrent trouver la mort en affrontant la menace mutante d’Onslaught, à New-York, Franklin Richards, le fils des héros Mr Fantastic et la Femme-Invisible, utilisa de manière inconsciente ses pouvoirs pour créer de toutes pièces une réalité alternative, probablement au sein d’une poche dimensionnelle de la réalité (installée à l’intérieur d’un ballon bleu conservé par Franklin Richards lui-même), à l’intérieur de laquelle les héros disparus revinrent à la vie, sans aucun souvenir de leurs précédentes existences et, au contraire, disposant de souvenirs complets de leur existence jusqu’au jour de leur « recréation ». Aux yeux des héros demeurés sur la Terre-616, les rescapés demeuraient en fait morts. La nature exacte de cette réalité demeure inconnue, de même que ses limites exactes mais il semble avoir été un univers de poche aux frontières bien plus réduite qu’un univers « normal » ; suite à la récente réapparition d’Onslaught, il est possible que Franklin se soit inspiré d’une autre Terre alternative pour créer cet univers.

Compte tenu des propres souvenirs de Franklin des héros disparus, plusieurs d’entre eux furent recréés d’une manière très différente de leur apparence lors de leur disparition. Le jeune Tony Stark laissa de nouveau la place à un Tony Stark adulte ; la Guêpe, qui venait récemment de subir une profonde métamorphose, retrouva son apparence humaine. Par ailleurs, seuls les non mutants s’étant sacrifiés pour arrêter Onslaught, la Terre créée par Franklin était largement dépourvue de mutants. Les héros présents se rappelaient leur enfance et leurs expériences passées dans ce monde – autant d’éléments conçus artificiellement par Franklin ; ainsi, Red Richards, Tony Stark, Bruce Banner, Victor von Fatalis ainsi que Rebel O’Rielly – un être propre à ce nouvel univers – se souvenaient avoir étudiants à la même époque, formant un club privé, les Chevaliers atomiques de la Table ronde. De son côté, Steve Rogers avait été Captain América durant la Seconde Guerre, avant d’être retiré du service actif par ses supérieurs et privés de ses souvenirs, menant alors une vie tranquille d’ouvrier et père de famille. Cependant, le même jour (et, en fait, le lendemain de la défaite d’Onslaught) où Red Richards, Jane Storm (redevenue ainsi célibataire), Johnny Storm et Ben Grimm effectuait le vol spatial qui fit d’eux, pour la seconde fois, les Quatre Fantastiques, Steve Rogers retrouva l’intégralité de ses souvenirs de Captain América de cet univers, réalisant que sa famille n’était qu’un leurre, conçu autant pour le surveiller que pour le maintenir dans l’illusion. Une nouvelle fois, l’aventure recommençait.

Alors que les Quatre Fantastiques faisaient face à la menace de l’Homme-Taupe et de ses créatures souterraines, Captain América retrouvaient son vieil ennemi Crâne rouge, à présent à la tête du Parti mondial, un groupe néo-fasciste américaine, et aux agents de celui-ci : le Baron Heinrich Zemo, Crossbones et Master-Man. Se liant rapidement d’amitié avec la jeune Rikki Barnes, Captain fit d’elle sa nouvelle coéquipière Bucky et, ensembles, ils s’opposèrent aux forces néo-nazies, avec l’aide de l’agent du SHIELD Sam Wilson. Revenus aux Etats-Unis, les Fantastiques reconstitués durent aider le SHIELD à repousser une invasion d’Atlantis conduite par Namor et ses généraux, Dorma et Krang, ainsi que la monstrueuse créature Giganto. Parallèlement à ces événements, l’inventeur Tony Stark faisait face à une tentative de vol menée par l’organisation terroriste Hydra, dirigée par Madame Hydra, en réalité au service du mystérieux Mandarin. L’attaque provoqua l’explosion d’un réacteur expérimental aux rayons gammas conçu par le Dr Bruce Banner, ancien ami et à présent employé de Stark, qui se retrouva transformé, de nouveau, en un colosse de jade, l’incroyable Hulk. Lui-même blessé par l’explosion, Stark ne dut sa survie qu’à un autre projet expérimental : une armure de combat. La revêtant pour survivre, il devint ainsi le héros Iron-Man, commençant par affronter Hulk, sans se douter de l’identité réelle du titan. A peine remis de leur combat avec Namor, les Fantastiques furent enlevés par le Dr Fatalis, ancien collègue de Richards ; au cours des affrontements, les héros rencontrèrent la Panthère noire et le Surfeur d’argent, un être venu de l’espace et aux immenses pouvoirs, avant de découvrir que l’agent du SHIELD Wyatt Wingfoot affecté à leur surveillance par Nick Fury, avait été remplacé depuis quelques temps par un autre extra-terrestre appelé le Super-Skrull.

Devant la menace de Namor et d’Atlantis et la soudaine prolifération de surhumains, dont le retour de Captain América, le gouvernement décida la formation d’une équipe officielle, les Vengeurs, travaillant de concert avec le SHIELD de Nick Fury. Rassemblant initialement Captain América, Hellcat, Œil-de-Faucon, la Sorcière rouge, le Spadassin, la Vision, l’équipe commença par être manipulée par Loki afin d’éliminer Thor, prisonnier d’un bloc de glace. Après un combat entre les héros et le Dieu du Tonnerre éveillé, la duplicité de Loki fut dévoilée et il fut exilé dans une autre dimension par la Sorcière rouge ; là, Loki retrouva l’Enchanteresse, qui se prétendait être la propre mère de la Sorcière rouge ; immédiatement, ils commencèrent à pactiser pour vaincre les Vengeurs. Sur la Terre, Thor rejoignait les Vengeurs, devenant ainsi leur septième membre, malgré la colère de leur agent de liaison officiel, Henry Gyrich. Le groupe fut bientôt attaqué par Kang le Conquérant et emprisonné par lui pendant que le tyran temporel combattait les Quatre Fantastiques et les forces du SHIELD. Mais Thor put se libérer de sa prison et, cette fois, les Vengeurs purent maîtriser Kang qui ne dut sa survie qu’à l’intervention de son épouse Mantis. De son côté, Captain América et la nouvelle Bucky s’opposèrent à l’AIM et son leader, le monstrueux MODOK pendant que Stark, sous l’armure d’Iron-Man, affrontait le Tourbillon, ignorant tout des manigances de Madame Hydra et du Mandarin dans son dos.

Les Vengeurs reçurent alors la mission de traquer et arrêter l’incroyable Hulk, après l’échec du SHIELD à le capturer. Cependant, à la recherche de Banner, Hulk, manipulé en réalité par Loki, lui-même arriva sur l’Ile des Vengeurs, triomphant rapidement du Spadassin, de Captain América, de Hellcat et d’Œil-de-Faucon. Parallèlement, l’Enchanteresse – sous l’apparence d’Agatha Harkness – s’infiltrait parmi les héros et prenait contact avec la Sorcière rouge. Thor et Hulk s’affrontèrent, détruisant nombre d’installations de l’île, mettant en danger celle-ci à cause du réacteur à noyau gamma alimentant les constructions. Les Vengeurs durent s’associer aux Quatre Fantastiques, alertés par Bruce Banner lui-même après son combat contre Thor, ainsi qu’à Iron-Man pour empêcher l’explosion du réacteur, mais le stress de la situation déclencha une nouvelle transformation en Hulk chez Banner ; réussissant à apaiser le titan vert, les héros purent l’envoyer retirer le cœur en fusion du réacteur, sauvant ainsi l’île. Devant les immenses destructions récentes, Iron-Man proposa alors de financer lui-même les Vengeurs à la place du SHIELD et le héros en armure rejoignit à son tour l’équipe.

Après un bref affrontement contre Blastaar, les Quatre Fantastiques rencontrèrent une race de surhumains vivant isolée du reste de l’humanité : les Inhumains, dirigés par Flèche noire et la Famille royale ; le quatuor vint en aide à ces derniers contre la tentative de Maximus, frère de Flèche noire, de s’emparer du pouvoir. De leur côté, à peine s’installèrent-ils dans leur nouveau quartier général, un manoir de New-York offert par Iron-Man, que les Vengeurs furent attaqués par la Légion fatale, un groupe réunissant Wonder-Man, l’Exécuteur, Ultron-V et l’Enchanteresse, ainsi que la Sorcière rouge elle-même, sous le contrôle de cette dernière. Cependant, les Vengeurs réussirent à prendre le dessus, obligeant la Sorcière rouge à battre en retraite avec ses alliés, mais laissant derrière l’Exécuteur et Wonder-Man. Mais, alors que le groupe se remettait à peine de cet assaut, les Maîtres du Mal – regroupant le Chevalier noir, le Fondeur, l’Homme-Radioactif, Klaw et le Tourbillon – passèrent à l’attaque pendant que Loki libérait l’Exécuteur et Wonder-Man ; les héros triomphèrent une nouvelle fois mais la facilité de leur victoire souleva l’inquiétude d’Iron-Man, trouvant suspectes ces attaques répétitives. Découvrant, grâce à Hank Pym, qu’un ennemi mystérieux siphonnait les données de la Vision, les Vengeurs se réunirent sur leur île, découvrant que Loki était derrière tous les récents événements : outre l’absorption des données de la Vision, il avait éliminé Kang et son épouse Mantis pour s’approprier leurs énergies, de même que les Maîtres du mal vaincus ; abandonné par la Sorcière rouge, le dieu du mal pactisa alors avec Hellcat, offrant à celle-ci le corps de la mutante.

C’est alors qu’un Thor identique à celui de la Terre-616 apparut dans le noyau du réacteur de l’Ile des Vengeurs. Intrigués, les Vengeurs consultèrent alors Red Richards, qui confirma que ce noyau jouait le rôle de pont entre les réalités ; de son côté, Loki s’alliait au Thor de cet univers de poche, amenant le véritable Thor à attaquer sa réplique, pendant que les alliés de Loki attaquaient les autres Vengeurs ; le champ libre, Loki tenta d’assimiler l’énergie du noyau du réacteur, afin de devenir le maître de cette réalité. Face à un Loki tout puissant, l’Enchanteresse et le Thor de cette réalité abandonnèrent le combat pour rallier les Vengeurs, pendant qu’Agatha Harkness, après avoir libéré la Sorcière rouge, son élève, du sortilège de Loki, venait également prêter main forte aux héros. Finalement, le Thor de la poche dimensionnelle attaqua lui-même Loki alors que les héros de leur côté gagnaient du temps pour utiliser l’énergie du noyau afin de vaincre le dieu du mal. Celui-ci fut finalement vaincu, apparemment carbonisé, mais entraînant avec lui le Thor de cette réalité et Hellcat. Après cette victoire à la Pyrrhus, Iron-Man dut combattre la Dynamo pourpre et Titanium-Man, avant de faire face, finalement, au Mandarin, qui avait fait prisonnier l’un de ses vieux amis, Rebel O’Rielly, le greffant au même type d’armure désormais porté par Stark. D’abord retourné contre son ami, O’Rielly réalisa la duperie du Mandarin et s’associa à Iron-Man pour vaincre le Chinois. Captain América et Bucky affrontèrent les Fils du Serpent et leur chef, le Roi-Serpent ; au cours du combat, l’agent Sam Wilson devint le Faucon. A la recherche de Banner, disparu depuis l’affaire Hulk à l’Ile des Vengeurs, le Dr Leonard Samson et Jennifer Walters s’irradièrent à leur tour de radiations gammas, devenant respectivement Doc Samson et Miss Hulk. Retrouvant la trace de l’incroyable Hulk, ils réussirent à l’approcher sans provoquer sa colère et décidèrent de former avec le titan vert le groupe des Hulkbusters, une manière de garder toujours un œil sur Hulk tout en tentant d’utiliser sa prodigieuse force pour le bien de tous.

Quelques semaines après, les héros de cette réalité, avec le Thor de la Terre-616, durent de nouveau s’unir pour faire face aux quatre hérauts de Galactus – Firelord, Plasma, le Surfeur d’argent et Terrax. Rapidement, le Surfeur se retourna contre Galactus, combattant aux côtés des Fantastiques ; lorsque le Dévoreur arriva lui-même sur Terre, les héros l’affrontèrent mais ce fut le Dr Fatalis qui joua un rôle déterminant, en échappant à plusieurs reprises à la mort en remontant le temps quelques instants afin de modifier à trois reprises la stratégie des défenseurs de la Terre ; lors de la quatrième tentative, le Surfeur, armé de l’Anéantisseur ultime, fit face à son ancien maître, canalisant l’énergie des héros pour la projeter sur son ennemi, provoquant une véritable indigestion énergétique chez Galactus. Galactus fut ainsi détruit, mais le Surfeur était également désintégré au cours du combat.

Peu après, les Célestes intervinrent, attirés par le déséquilibre cosmique provoqué par la naissance de ce nouvel univers et par l’énergie déployée pour cette création. Ashéma l’Auditrice fut envoyée, après s’être incarnée sous forme humaine, auprès de Franklin Richards, afin qu’il choisisse lequel des deux univers – celui de la Terre-616 et celui créé par ses soins – survivrait et lequel serait détruit. Ashéma fusionna brièvement avec Franklin, et fut bientôt touchée par l’humanité du jeune garçon et accepta que les deux mondes soit préservés, à la condition que les habitants de la Terre-616 regagnant leur planète d’origine. De leur côté, les héros rescapés s’unirent pour faire face aux catastrophes qui commencèrent à se produire sur leur Terre et réussirent à bâtir un vaisseau qui leur permit de regagner l’univers-616 où ils reprirent leur place, satisfaisant ainsi aux exigences d’Ashéma. Plongeant dans un sommeil sans fin, celle-ci accepta d’abriter dans son esprit la poche dimensionnelle créée par Franklin pour qu’elle continue à exister.

Cependant, lors du retour des héros sur leur monde natal, le Céleste rêveur, un Céleste renégat, emprisonné depuis des millions d’années sur la Terre, perçut, dans son sommeil, l’existence de cette poche dimensionnelle et utilisa ses pouvoirs pour altérer cette Terre, provoquant le chaos à la surface de celle-ci. Une partie de la côte ouest américaine s’effondra de 60 mètres, engloutie sous les eaux, alors qu’une autre partie était propulsée à plus d’un kilomètre d’altitude. La plupart des gouvernements s’effondra bientôt et, en dépit de l’absence de Namor, les Atlantes sous-marins (désormais appelés les Atlans) devinrent une puissance politique majeure sous la direction de Lady Dorma. Un an plus tard, le Dr Fatalis revint sur ce monde, et fut sauvé par Samantha Dunbar, une jeune femme à laquelle il conféra bientôt des pouvoirs pour faire d’elle Lancer, son bras droit. Fatalis conquit l’essentiel de la surface de la planète, instaurant l’ordre là où régnait jusqu’à présent le chaos. Bientôt contacté par Ashéma, qui s’était incarnée sous forme humaine en utilisant une portion de l’énergie du Céleste rêveur, Fatalis réussit à déplacer la Terre de la poche dimensionnelle dans l’univers-616, exactement à l’opposé de la Terre originelle par rapport au soleil. Là, la planète fut rebaptisée la Contre-Terre, évoquant la création antérieure du Maître de l’Evolution qui avait occupé le même emplacement quelques années auparavant. Après restauré l’ordre, le Dr Fatalis quitta la Contre-Terre pour la Terre où, avec l’aide des Quatre Fantastiques, il affronta le Céleste rêveur et réussit à le vaincre, permettant ainsi à sa nouvelle conquête d’échapper à la destruction prévue par le Céleste.

Pendant ce temps, sur la Contre-Terre, Lancer gérait l’empire établi par Fatalis, dirigeant ses armées ; mais, dépourvue de la volonté de fer et du caractère impitoyable du Latvérien, elle ne put empêcher la multiplication des révoltes, autant militaires que conduites par des surhumains, comme la tentative des Jeunes Alliés, un groupe conduit par Bucky, l’ancienne partenaire du vrai Captain América durant son exil sur la planète ; ceux-ci se rendirent sur la Terre, tentant d’obliger Fatalis à accomplir des réformes. Vers la même époque, les entités cosmiques Maître Ordre et Seigneur Chaos se rendirent sur la planète pour l’étudier et leur présence provoqua une nouvelle vague de destruction, au cours de laquelle les villes de Paris et de Tokyo furent entièrement détruites, créant par voie de conséquence l’Anomalie, une entité puissante menaçant l’existence aussi bien de la Contre-Terre que de la Terre originelle. Le Dr Fatalis revint sur la Contre-Terre à deux reprises, tentant à chaque fois de restaurer l’ordre et, lors de son second retour, découvrit un ordinateur intelligent extra-terrestre qui existait sur les deux Terres. Fatalis fut bientôt convaincu que ce vaisseau extra-terrestre contrôlait la réalité de ce monde et imagina qu’il possédait la puissance de Franklin Richards ; après avoir livré une bataille dans son propre esprit, Fatalis fut exilé dans la Zone négative et n’est pas revenu, depuis lors, sur la Contre-Terre.

Le général Octavius, du SHIELD, captura peu après Lancer et triompha ensuite des dernières forces d’Amérique du Nord fidèles à Fatalis. De son côté, le Baron Heinrich Zemo regagna l’Allemagne et fonda le groupe des Thunderbolts, officiellement pour conduire la planète vers un âge d’or, officieusement pour instaurer son propre régime et régner sur la planète, en contrôlant le système économique. Cependant, son projet fut déjoué par les Thunderbolts de la vraie Terre, conduits par le Baron Helmut Zemo, qui élimina successivement sa contrepartie locale puis Heinrich Zemo. Le général Octavius, du SHIELD, captura peu après Lancer et triompha ensuite des dernières forces d’Amérique du Nord fidèles à Fatalis. De son côté, le Baron Heinrich Zemo regagna l’Allemagne et fonda le groupe des Thunderbolts, officiellement pour conduire la planète vers un âge d’or, officieusement pour instaurer son propre régime et régner sur la planète, en contrôlant le système économique. Cependant, son projet fut déjoué par les Thunderbolts de la vraie Terre, conduits par le Baron Helmut Zemo, qui élimina successivement sa contrepartie locale puis Heinrich Zemo. Les Thunderbolts de la Terre, piégés sur la Contre-Terre, prirent le contrôle de la cité abandonnée des Inhumains, Attilan, qu’ils transformèrent en cité flottante, l’ouvrant comme refuge à tous ceux dans le besoin, commençant ainsi à restaurer la civilisation et l’ordre sur la Contre-Terre. Avec l’appui des Jeunes Alliés de Bucky, les Thunderbolts manipulèrent l’Anomalie afin qu’elle fasse disparaître le vaisseau extra-terrestre des deux planètes et piégèrent cette Anomalie à l’intérieur d’elle-même. Le choc en retour ouvrit un portail dimensionnel par lequel l’essentiel des Thunderbolts regagna son monde natal, bien que Jolt eut décidé de rester sur la Contre-Terre, intégrant alors les Jeunes Alliés. Récemment, les Exilés trompèrent Proteus, un mutant capable de déformer la réalité, afin qu’il se rende sur la Contre-Terre plutôt que la véritable Terre ; les héros l’y suivirent, assistant à la mort des Atlans des mains de Proteus quand celui-ci provoqua l’émergence à la surface d’Atlantis. Les entités cosmiques « O » et « Kay », avatars de l’Ordre et du Chaos, en conclurent que c’était l’ultime preuve de la nécessité de détruire la Contre-Terre, et demandèrent à Proteus d’exécuter cette tâche. Cependant, le mutant fut stoppé par les Jeunes Alliés et les Exilés et vaincus, sauvant une nouvelle fois la Contre-Terre.

Toujours un monde tumultueux et récupérant d’un désastre, la Contre-Terre demeure une planète instable, socialement, politiquement et économiquement.

Commentaires : Dans son run sur « Avengers », Rob Liefeld sema plusieurs indices laissant comprendre que le Œil-de-Faucon de cet univers n’était pas Clint Barton mais Simon Williams (le Vengeur connu sous le nom de Wonder-Man) : le sentiment d’inadaptation d’Œil-de-Faucon est l’écho du même sentiment de Williams au début de sa carrière ; Hellcat fut attirée rapidement par Œil-de-Faucon, rappelant que Tigra avait eu la même tendance avec Wonder-Man ; Œil-de-Faucon s’inquiète du Faucheur, prénommé Eric, une allusion évidente à Eric Williams, alias le Moissonneur et frère de Wonder-Man. Œil-de-Faucon participa à une mission en Argentine contre le Baron Zemo ; c’est le Baron Zemo, alors installé en Amérique du sud, qui donna ses pouvoirs à Wonder-Man. Le Faucheur est censé être mort en Argentine, une mort dont Œil-de-Faucon se sent responsable alors que Simon Williams fut partiellement responsable de la transformation de son frère en le Moissonneur et de sa mort ultérieure. Cependant, après le départ de Liefeld de la série, Avengers # 11 établit que Œil-de-Faucon est bel et bien Clint Barton, annulant les indices antérieurs et réglant la question définitivement.

Récemment, une variante de cette Terre, vraisemblablement une réalité alternative, est apparue dans la mini série Onslaught Reborn, où les contreparties des Quatre Fantastiques et des Vengeurs sont toujours présentes sur ce monde et où la planète n’a pas subi les ravages provoqués par le Céleste rêveur.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 10
    Membre : 0