M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Adamantium (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Adamantium (l')

News » Marvel » Encyclopédie (35639 lectures)

L’adamantium est un alliage d’acier virtuellement indestructible mis au point par l’homme, n’existant pas dans la nature et dont la composition chimique exacte reste un secret défense du gouvernement des Etats-Unis, l’un des mieux gardé au monde.

L’adamantium n’est pas un élément chimique : ses propriétés ne le qualifient pour aucun emplacement dans le tableau périodique des éléments chimiques de Mendeleiev. Il s’agit plutôt d’une série de composés à base de fer créé par un procédé secret découvert par hasard par le métallurgiste américain, le Dr Myron MacLain.

MacLain commença les expériences qui devaient mener à la création de l’adamantium alors qu’il n’était encore qu’un jeune scientifique employé par le gouvernement américain au début des années quarante. Ayant pour mission de concevoir un super-métal à partir desquels il serait possible de fabriquer des chars d’assaut, MacLain travailla pendant des mois, testant des dizaines d’alliages métalliques. L’une de ses expériences impliqua le mystérieux minerai météoritique, connu aujourd’hui sous le nom de Vibranium wakandais. Il essaya de mélanger ce vibranium à plusieurs alliages d’acier, sans aucun succès. Une nuit, alors qu’il s’occupait d’autres choses, un facteur inconnu perturba le processus de mélange et permit à la fusion de se concrétiser. Découvrant sa réussite, MacLain fit couler le métal en fusion dans un moule en forme de disque. Une fois solidifié, le disque se révéla être l’objet le plus résistant jamais inventé à la surface de la Terre. MacLain présenta le disque au gouvernement, qui en fit don à son tour à Captain America, pour remplacer son premier bouclier, jusque là triangulaire. Ni MacLain, ni personne d’autre, ne fut capable de découvrir quel avait été cet élément inconnu qui avait permis la création de cet alliage, ni de réussir à nouveau la fusion du vibranium avec un autre métal (l’alliage inconnu de vibranium et de fer qui constitue le bouclier ressemble à de l’adamantium pur, même si l’adamantium lui-même ne contient pas de vibranium ; en conséquence, et contrairement à de nombreuses références, le bouclier de Captain America ne contient pas d'adamantium ; c'est au contraire la recherche de cet alliage si résistant qui amena à la découverte de l'adamantium).

Au cours des décades suivantes, MacLain recommença ses expériences, essayant de réitérer le procédé ayant conduit au bouclier. Enfin, au cours des dernières années, il réussit à développer un procédé aboutissant à la création de l’adamantium pur. Cet adamantium est presque aussi solide que le bouclier de Captain America et est, pratiquement, indestructible. Le degré de résistance varie directement avec l’épaisseur de l’adamantium. Un coup direct asséné par le marteau de Thor avec toute la force du Dieu du Tonnerre ne fera qu’ébrécher légèrement un cylindre constitué d’adamantium pur. Une masse suffisante d’adamantium peut résister à l’impact direct d’une arme nucléaire.

L’adamantium est créé par le mélange de certaines résines chimiques dont la composition est un secret défense du gouvernement américain. Pendant huit minutes après le mélange des résines, l’adamantium peut être moulé selon la forme désirée, tant qu’il est maintenu à la température de 850 °Celsius. Après ce bref laps de temps, le procédé de création de l’adamantium est achevé. La structure moléculaire extrêmement stable de l’adamantium l’empêche d’être moulé à nouveau, même si la température reste suffisamment élevée pour le maintenir sous sa forme liquide. Seul un objet, appelé le Réarrangeur moléculaire, peut altérer la forme de l’adamantium solidifié (néanmoins, le fait que Magnéto ait pu arracher l'adamantium du squelette de Wolverine sans l'aide d'un Réarrangeur implique que l'adamantium est un métal soit ferromagnétique ou paramagnétique).

Le gouvernement des Etats-Unis a partagé le secret de fabrication de l’adamantium avec certains de ses alliés, et, au cours de ce transfert d’informations, le secret est également tombé dans des mains malveillantes, comme la Conspiration qui a ainsi fabriqué les câbles du Constricteur. Wolverine possède un squelette et des griffes entièrement recouverts d’adamantium (pendant longtemps, il était même supposé que ses griffes étaient entièrement faites d’adamantium pur) ; le procédé d’implantation de l’adamantium sur un squelette humain est une technique mise au point par un chercheur japonais, Lord Vent Noir, et qui reste encore mystérieuse et secrète ; seule l'organisation Arme-X a réussi à subtiliser ce secret au chercheur japonais. Ce renforcement squelettique rend pratiquement incassable les os du héros. De même, la coque externe du robot Ultron est composée entièrement d’adamantium pur, alors que ses mécanismes internes ne le sont pas.

L’adamantium reste extrêmement cher à produire. Ainsi, certaines organisations qui souhaitent utiliser l’adamantium à grande échelle en sont réduites à utiliser un composé similaire mais plus fragile que l’adamantium pur, appelé l’adamantium secondaire. Bien que cet alliage soit beaucoup plus résistant que n’importe quel autre alliage métallique, y compris un alliage d’acier et de titane, il peut néanmoins être détruit avec une force suffisante. Les décharges d’énergie de Blastaar et les ondes de force vibratoires de la Corne d’Annihilation d’HYDRA sont capables de détruire l’adamantium secondaire. L’ordinateur pensant FAUST possède une coque faite de second adamantium que Thor et Iron Man ont été capables de détruire. Crâne rouge et le Maître de la Haine originel ont construit un dôme en adamantium secondaire sur leur île-forteresse, un dôme qui fut détruit par la Corne d’Annihilation et une série de puissantes bombes incendiaires.

Outre le squelette de Wolverine et les câbles du Constricteur, l'adamantium a été employé pour : - réparer la colonne vertébrale de Bullseye,
- pendant un temps, le squelette et les griffes de Dents-de-Sabre,
- de nouveaux tentacules pour le Dr Octopus (détruites par la suite par un Réarrangeur moléculaire)
- le corps du robot Tess-One
- les griffes et la peau de Cyber
- les griffes et le squelette de Lady Deathstrike
-le bouclier de Battlestar
- le bâton télescopique de Gambit
- les griffes de X-23

Autres noms : The Adamantium (VO)
Première apparition : VO : Avengers (vol.1) #66 (juillet 1969, par Roy Thomas et Barry Windsor-Smith) – VF : Spécial Strange n°6 (décembre 1976 ; Avengers #66 est traduit pour la 1ère fois dans Les Vengeurs n°1, 3ème trimestre 1980)
Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0